Lettre d’information des Cahiers de l’animation n° 56, octobre 2006

Publication des Ceméa

D’un été vers l’autre
Il va être l’heure des bilans de séjours d’été. Il est déjà l’heure des souvenirs. Des bons et des moins bons. Il est temps d’analyser les conséquences de ce qui s’est mis en place, pour améliorer,
faire évoluer, et préparer une nouvelle saison de séjours de vacances collectives. Mais, pour tous ceux qui ont pu partir, d’une façon ou d’une autre, en vacances, ce fut un bel été !
Il n’y a pas de fatalité. Le texte sur le contrat d’engagement éducatif a été voté. Dans le numéro précédent des Cahiers, Jean-François Magnin, directeur général des Ceméa, disait que cette belle idée avait été dévoyée. Vincent Chavaroche, directeur du département Politiques et Pratiques Vacances Loisirs, revient sur
cet engagement éducatif, sur les enjeux, sur les flous, sur les nécessaires prises de position. Oui, c’est certainement une idée dévoyée. Mais il faut rester vigilants pour que l’idée perdure.
Devant la douleur. Parfois, malgré la bonne volonté, malgré la volonté tout court, les choses se passent moins bien que prévu, ou
que souhaité. La prise en charge des enfants accueillis tout au long de l’année dans les foyers est une vraie question. C’est souvent un problème, quand comme ici, quarante-cinq des cinquante-cinq enfants du séjour de vacances étaient issus de foyers. Il faut alors bien regarder pour voir un rayon de soleil à
travers les nuages.
Ah les maters !
De l’intention à l’acte ! Du projet à la réalisation.
De l’enfant imaginé, fantasmé parfois à l’enfant réel, concret, que l’on touche et qui touche. Travailler avec des enfants d’âge
maternel, c’est bien souvent l’occasion de faire une rencontre avec un monde foisonnant, surprenant. C’est souvent, et heureusement,
déstabilisant.
Parole en archipel. Le festival d’Avignon est un des festivals phares de la vie culturelle française.
Depuis sa création, les Ceméa sont partenaire de ce festival. Cet article de Michel Fougères rappelle tout à la fois le cheminement
des Ceméa dans l’histoire du festival, leur action, et ce qui est proposé et vécu par les participants des actions organisées. Le
texte est complété par des interviews de participants.
Dépaysement. L’ailleurs, le nécessaire ailleurs n’est jamais très loin. Il suffit souvent de le chercher, pour le trouver. Même en périphérie des villes existent encore des espaces dans lesquels
les enfants et les jeunes peuvent se confronter à la nature, changer d’environnement, appréhender un milieu en le transformant.
Un texte pour rappeler que le dépaysement est une notion nécessaire dans l’éducation.
Les veillées de Chris. Heureusement que de temps en temps un trublion vient faire grincer les rouages de la machine. Heureusement que des enfants viennent tester les marges. Heureusement que le jeu peut exister spontanément.
Heureusement que la norme est faite pour être dénoncée. Sinon Chris aurait été très malheureux..
Sortir du jeu imaginaire. Le jeu imaginaire, le jeu symbolique sont des jeux qui permettent aux enfants de comprendre le réel. Ce sont des jeux qui doivent être organisés et encadrés de manière très précise pour que justement ils restent à la fois des jeux, et à la fois au service du développement des enfants. Pas au service
de l’adulte, pas au service du projet de l’adulte ou de son propre jeu. Sinon il faut savoir sortir du jeu.
Brasse coulée. Ou comment à partir d’une situation simple, dans un cadre paraissant propice, avec toute la bonne volonté du monde,
on glisse doucement vers une espèce de nonsens.
N’est pas animateur qui veut. Mais ne sont pas situations d’animation toutes situations, simplement parce qu’on aurait décidé qu’elles devaient l’être.
Paris-Pékin. Un camp d’adolescents de cet été. Un voyage en Chine. Un voyage pour tenter de comprendre un peu. De ressentir, de partager, de grandir. Une manière d’appréhender le monde, par le contact. Une belle expérience, assurément. Et aussi en cahier central, un compte rendu original, avec textes, photos d’Olivier Ivanoff, et dessins de Jean-Luc Boiré d’une visite dans un centre de vacances.
L’album souvenir.
Un bien bel album
Un bien bel objet !
Sommaire : Animation volontaire
- Il n’y a pas de fatalité, Vincent Chavaroche
- Enjeux actuels / Devant la douleur, Philippe
Véronèse
- Ah, les mater !, Fabrice Taffanel
- Parole en archipel, Michel Fougères
- Cahier central / Moments de vie, Olivier Ivanoff
et Jean-Luc Boiré
- Activités / Dépaysement, Olivier Ivanoff
- Les veillées de Chris, Chloée Ménard et
Ronan David
- Question-Réflexion / Sortir du jeu imaginaire,
Marlène Mouillaud
- Brasse... coulée, Myriam Fritz-Legendre
- International / Paris-Pékin, Mohamed el Khatib

Mots-clés :éducation populaire / engagement éducatif /vie associative / projet / ceméa /témoignage / analyse de pratiques / expériences



02/02/2007
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN