Mille et un jours d’un éducateur - Vivre l’action éducative à domicile

Francis Alföldi - Éd. Dunod, 189 p

J’ai parfois été irrité de voir avec quelle désinvolture des éducateurs conduisaient leur action éducative en milieu ouvert. Et il m’est arrivé d’avoir envie de dire publiquement qu’une relation téléphonique ne saurait remplacer le contact avec les enfants et avec leur famille, même si je comprenais que ce moyen de liaison, qui est souvent le luxe des pauvres, devait forcément, dans le monde contemporain, figurer parmi les outils indispensables. C’est dire que j’abordais le livre de Francis Alföldi avec un peu d’inquiétude, voire même un brin de prévention.
La table des matières m’a attiré, pleine d’images et de sensations, aussi affriolante qu’un menu-suggestion, et le relevé des principaux concepts utilisés, en fin d’ouvrage, a retenu toute mon attention. Dès le premier récit j’étais séduit.
Séduit par le ton employé où perce la personnalité du narrateur, capable de brosser rapidement les situations proposées, si embrouillées soient-elles.
Séduit par la transcription de ses relations avec les gens. Voilà quelqu’un qui ne se paye pas de mots, capable de communiquer ses sympathies et ses rapports plus distants, capable de montrer ses doutes, ses tentations, voire ses erreurs dans une simplicité qui cherche à ne rien céder de lui-même.
Séduit par ses analyses, ses théorisations, les explications qu’il donne des gros mots qu’il utilise : résilience, perlaboration, dénarcissisation, don et contre don...
Séduit aussi par sa franchise : voilà quelqu’un qui ne refuse pas de se montrer comme un être de chair et de sang dont les réactions humaines, et jamais camouflées, sont la preuve de l’intérêt qu’il porte à ceux et à celles qui lui sont confiés.
Et au-delà de toutes ces qualités, je trouve quelqu’un qui ne refuse pas de parler d’amour, avec ce brin d’humour qui montre bien qu’il ne tombe pas dans le piège fusionnel si fréquemment tendu, et cette référence à l’équipe qui devient bien souvent le recours au cours des interrogations.
Il dit que le travail social constitue une praxéologie, une ensemble de connaissances actives proches du praticien... « Elle se situe très exactement au point de convergence entre la théorie et la pratique, entre l’abstraction pure et l’expérience directe. La praxéologie est le domaine privilégié des praticiens qui réfléchissent à leur pratique. Le champ est fertile et les gens de terrain outillés pour cultiver ce savoir. L’action sociale ne se résume pas à l’exaltation des bons sentiments, ni à une mise en œuvre authentique de l’empathie. Il faut avoir acquis une masse considérable de connaissances, les avoir mises à l’épreuve, d’objectifs de travail constamment réaménagés. Le travail social à domicile nécessite une appréciation permanente de la prise de risque : du risque pour l’autre au risque pour soi. Il s’agit d’un vrai métier. »
Ouf ! Dans la grandiloquence des jargons professionnels, voilà un peu d’air frais, de santé, de bonheur qui devraient inciter les travailleurs sociaux qui ont gardé bon sens et espérance, à faire comme Alföldi, à écrire leurs « aventures ». Cela les aiderait à regarder l’avenir avec sérénité. « Puissiez-vous, combattants de l’indignité sociale, reconnaître votre quotidien au travers de ces récits... Ce qu’on fait, c’est pas rien ! »

Jacques Ladsous


Article extrait de "Vie Sociale et Traitements n°77"

Tous les articles de :
  • Jacques Ladsous

  • 31/12/2002
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2017
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN