||19 février 2008
EDITORIAL
Refusons la démagogie populiste
 Ajouter au panier

Le monde occidental est de plus en plus riche et développé et pourtant notre société est de plus en plus inégalitaire d’abord au niveau économique mais aussi et cela en découle souvent au niveau social, territorial, culturel, éducatif.

Beaucoup d’associations dans ces champs éducatifs, sociaux et culturels tentent avec leurs moyens et malgré le creusement des inégalités de maintenir du lien et de la cohésion sociale, de promouvoir une citoyenneté active et responsable, de faire vivre le dialogue entre les différentes parties de la société même si celui-ci est parfois conflictuel ; pour continuer à faire société, pour pouvoir vivre ensemble.

Cela nécessite reconnaissance, accompagnement, respect pour ces associations et tout particulièrement celles qui travaillent pour et avec la jeunesse ; pour ces jeunes qui subissent et vivent au quotidien ces inégalités et font tout pour s’en sortir.

Face à cela, et plus fortement depuis quelques années, des responsables politiques et une partie de leurs bras séculiers, garant théoriquement de l’intérêt général et de la cohésion du pays, accentuent la division de la société, opposent des parties de la population à d’autres, stigmatisent des catégories de jeunes par leurs paroles, leurs comportements, leurs irrespects, parfois leurs mensonges.

Ils réduisent aussi année après année les moyens d’action préventifs des acteurs sociaux que sont les services publics concernés par ces questions et les associations.

Et devant des analyses de ce type, ils accusent les psychologues, les sociologues, les responsables associatifs de complaisance coupable avec les sauvageons, les racailles, les voyous.

Ils refusent de regarder en face les évolutions de la société, les mouvements de fond qui l’agitent pour ne renvoyer qu’à la responsabilité individuelle.

Educateurs responsables, nous condamnons les violences d’autant qu’elles touchent d’abord les personnes les plus défavorisées. Nous ne refusons pas la fermeté et nous savons que les règles sont nécessaires à tout processus éducatif et à la socialisation. Nous savons aussi que ces violences sont parfois instrumentalisées par une petite minorité agissante d’acteurs de l’économie souterraine et des petites mafias. Nous n’avons pas besoin de leçon là-dessus.

Mais nous refusons l’amalgame qui permet de ne pas traiter le désespoir, la relégation, la stigmatisation, l’irrespect, le mensonge que vivent l’ensemble de ces populations et qui pourtant, aussi, peut pousser à la violence. Les événements de Villiers le Bel l’ont une nouvelle fois mis en lumière.

Nous refusons cette démagogie populiste qui rejette l’analyse objective des faits et des comportements pour ne choisir, avec l’aide de la plupart des médias, que l’émotionnel et le spectacle.

Le respect, la justice, la vérité, l’espoir, l’éducation pour tous ne suffisent sans doute pas. Il faut réduire les inégalités de cette société. Mais sans eux, rien n’est néanmoins possible. Continuons au quotidien à les faire vivre malgré les vents contraires.
C’est ce qui explique notre engagement.

Bonne année !!!

Jean-François MAGNIN
Directeur général des Ceméa



17/01/2008
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN