||4 novembre 2009
Editorial
VEN n° 535 - Sécuriser et Emanciper la jeunesse -
 Ajouter au panier
Jean-François Magnin directeur général des Ceméa

Début 2009, le Président de la République annonçait la création d’un poste de
haut commissaire à la Jeunesse rattaché au Premier ministre qu’il confiait à Martin
Hirsch. Assez rapidement, celui-ci lançait une commission de concertation avec
l’ambition de produire pour la mi-juin un livre vert sur les politiques Jeunesse.
On pouvait espérer qu’une dynamique nouvelle était lancée et qu’enfin une politique
Jeunesse digne de ce nom, cohérente et globale, allait voir le jour.
Trois mois plus tard, les choses semblent se compliquer. D’abord les annonces du
chef de l’Etat sur l’emploi des jeunes en plein milieu de la concertation ont fait
un peu désordre, ensuite les méthodes de travail brouillonnes et effrénées ont
été critiquées, enfin le 19 mai, lors de la séance plénière de la commission, Martin
Hirsch semblait laisser entendre qu’il n’y aurait pas d’engagements concrets
au-delà de la concertation.
Mauvaise interprétation ou erreur de communication… Toujours est-il que cela
faisait un peu trop pour une partie des participants qui ont exprimé leur déception
et menacé de quitter la commission. Mais qu’en est-il de l’état des travaux ?

Les problématiques soulevées tournent autour du chômage et de l’emploi, de la
formation, de l’information et de l’orientation, de l’autonomie financière et du
logement, de la santé et de la prévention. Quelques objectifs repérés concernent
aussi la citoyenneté et l’engagement des jeunes. Toutes ces questions sont, bien
sûr, fondamentales pour une politique Jeunesse mais il sera relativement urgent,
pour ne pas trop décevoir, de dépasser les constats (assez justes, mais pas nouveaux),
les défis et les questions pour en arriver à des propositions et des réponses
politiques. Dix-sept objectifs sont répertoriés dans le pré-livre vert mais ils sont
tellement ambitieux, qu’il y aurait rapidement besoin de les hiérarchiser et
de mettre en regard des mesures et des moyens concrets pour reprendre pied dans
le réel. Cela devrait être, selon les propos du Haut Commissaire, la deuxième
étape du travail.

Néanmoins il existe trois grandes absentes dans les problématiques actuellement
mises en lumière. La question éducative d’abord qui n’est abordée que par le biais
de la formation. Et puis, il semble que la jeunesse n’ait plus besoin de droits liés
à la culture, aux loisirs et aux vacances puisque ces préoccupations ne sont jamais
abordées. Peut-être sont-elles considérées comme des suppléments d’âme que
la société n’a plus les moyens de rendre accessibles à l’ensemble de la jeunesse
et que seuls pourront y accéder ceux qui auront les moyens de se les payer.
Mais une politique Jeunesse ne peut se réduire à métro, boulot, dodo, bobo et
citoyenneté, malgré toute l’importance que cela peut avoir dans la vie quotidienne
d’un jeune. Ces enjeux qui manquent aujourd’hui devront être présents dans
la deuxième étape du travail pour enthousiasmer la jeunesse. -

le 19 juin 2009.

Pour plus
de détails :



30/07/2009
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN