Actions régionales
Franche Comté : Recherche action sur les conditions de vie des familles roms

Le service chargé du Programme de Réussite
Educative, l’Espace Action Sociale Besançon Ouest
(Conseil Général) représentant le CMS, les Espaces
solidaires (CCAS de Besançon), le service de prévention
(ADDSEA), la Maison de Quartier de
Planoise, le CASNAV/rectorat, le RAR Diderot, les
organismes logeurs chargée du quartier de
Planoise, le service lutte contre les discriminations
de la ville de Besançon et l’association Roma
Phralipe.

Le projet
Ce projet est une recherche en Hongrie, Allemagne
et France sur les conditions d’implication des
familles roms dans les pays où elles vivent. Il s’inscrit
dans un partenariat éducatif financé par le
programme Grundtvig. A Besançon, il a pris la
forme d’un diagnostic partagé qui a permis à chaque
acteur (familles, enseignants, travailleurs
sociaux) d’exprimer, selon la place qu’il occupe,
son analyse de la situation. Ce projet s’appuie sur
les concepts d’interculturalité et de développement
local.

Tout au long de ce projet, l’équipe a essayé de relever
les conditions qui permettent à une personne
étrangère de s’investir dans la vie locale du pays
qui l’accueille. Ces rencontres ont permis aux
familles de prendre conscience de la particularité
de leurs relations, et ont permis d’aborder les problématiques
de l’intérieur/extérieur de la communauté
rom, de l’emploi, de la situation
administrative, de la santé.

Les effets de l’action
Tout au long du travail, l’équipe a essayé de relever
les conditions qui permettent à une personne
étrangère de s’investir dans la vie locale du pays
qui l’accueille et de pouvoir ainsi agir elle-même.
Avoir une maîtrise sur les événements et les décisions
qui concernent la personne, avoir une
connaissance de la société d’accueil, partager les
intérêts de celle-ci, pouvoir parler de soi et être
compris dans sa globalité, pouvoir réussir scolairement
et être reconnu dans la société d’accueil.


Les publics impliqués dans la démarche participative

- 21 personnes : éducateurs
spécialisés,
assistants sociaux de
l’ADDSEA ; assistants
sociaux, conseillères
en économie sociale et
familliale des organismes
logeurs, assistantes
sociales du Conseil
Général, les assistantes
sociales et animatrices
de l’espace solidaire
(CCAS) ; agent de développement
de la maison
de quartier.
- 6 enseignants à l’école
Bourgogne et le directeur,
le directeur de la
SEGPA.
- 21 familles roms
rencontrées (2 parents
avec des enfants) :
41 parents ; 60 enfants
dont 34 scolarisés.
A l’exception d’une
famille originaire de
Macédoine et d’une
autre de Bosnie, toutes
les familles sont originaires
du Kosovo.
- 6 rencontres mixtes
(familles et professionnels)
organisées dont
deux voyages à l’étranger
et deux accueils
de familles et professionnels
allemands et hongrois.




15/09/2010
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles