Une cuisine pour se mettre à la hauteur d’un enfant

Article paru dans le quotidien "Ouest France" le 02 février 2012


Elle servira pour sensibiliser aux risques d’accidents domestiques. Elle a été réalisée
par des personnes en voie de réinsertion professionnelle.


L’initiative

Une table, une chaise, un placard,
une gazinière, rien de plus banal
pour une cuisine me direz vous ?
Mais la cuisine dévoilée hier n est
pas comme les autres. Ses éléments
sont a l’échelle de ce que voit un enfant
de 2 ans.« Le concept n’est pas nouveau,
explique Bernard Thomasse, président
de l’association « Accrochez-nous
à la vie
 », qui sensibilise aux accidents domestiques. Il en existe déjà
mais elles ont très mal vieilli
. » Il a
donc contacté le groupe Elan du Ceméa
(Centre d’entraînement aux méthodes d’éducation active), un dispositif
qui regroupe des personnes en
voie de réinsertion professionnelle :
« Nous avons pu concrétiser ce projet
grâce au financement du conseil
régional et de l’Europe », souligne Laurent Pelletier responsable formation.

Quatre mois de travail

lls sont sept à avoir travaillé dessus
« On est parti d’une feuille blanche,
raconte le seul homme du groupe. Il
a d’abord fallu apprendre à travailler
le carton puis faire les calculs pour
que ce soit à l’échelle d’un bébé.
 »
L’association avait aussi d’autres
exigences. « L’objectif est de pouvoir
monter et démonter les éléments
pour qu’on puisse l’emmener
sur toutes nos actions de sensibilisation

 », reprend le président.

Pour la conception et la réalisation, les jeunes ont reçu l’appui de Guillaume Guibert, designer caennais, spécialisé dans le mobilier en
carton. Un travail de quatre mois réalisé
dans les ateliers à Beauregard
« à coups de cutter, scie circulaire
et scie sauteuse, précise Gilliane
stagiaire. Le plus compliqué a été
la réalisation de la chaise qui n’était
pas à angle droit comme les autres
meubles. » Le résultat est étonnant
et les stagiaires en sont fiers. « On ne
pensait pas qu’on pouvait réaliser
une telle chose. »
ll reste maintenant à faire vivre cette
cuisine. « On cherche des solutions
pour la transporter, conclut Bernard Thomasse. Elle est amenée à
parfois dans les Pays de la Loire. »
ll faudra veiller à vider les tiroirs, il paraît
qu’un des stagiaires a réussi a s’y
cacher.

Jean-Luc LOURY.



2013-02-02 1348@OUEST_FRANCE
(Poids : 112.9 ko - Format : PDF)


02/02/2013
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN