Bloc-notes VST n° 122 - Le social en Europe
Un garçon, ça ne pleure pas !
JACQUES LADSOUS

Voir le n° 122 de Vie Sociale et traitement sur le site des publication

Le machisme a encore de beaux jours
devant lui. Plus on avance vers des mesures
qui devraient permettre une véritable parité
entre les hommes et les femmes, plus les
forces réactionnaires se dressent pour en
empêcher l’accomplissement.

Théorie du genre ou pas, nous savons bien,
nous les éducateurs, que la différenciation
des sexes se produit vers le plus jeune âge.
Il suffit de jeter un oeil sur la majorité de la
littérature enfantine (malgré les efforts de
Montreuil et du Salon du livre et de la presse
jeunesse) pour voir que les stéréotypes se
construisent dans les jeux, dans les couleurs,
dans les rôles auxquels on fait aspirer les
enfants. Dans le langage courant : « Un
garçon ça ne pleure pas ! »

Combien de fois l’ai-je entendu, enfant !
Combien de fois l’entends-je encore aujourd’hui
au hasard de mes promenades et de
mes rencontres !

Oh ! Certes, nous avons fait des progrès
dans les recherches pédagogiques auxquelles
nous avons été conviés, mais ces
efforts n’ont guère infléchi ni les vendeurs
de livres, ni les fabricants de jouets, et
l’homme de la rue continue sans le savoir,
sans le vouloir d’ailleurs, par habitude, à produire
les mêmes processus qui transportent
les mêmes idées. La parité devrait être une
attitude naturelle : on a besoin d’une
attention particulière pour ne pas être pris
au piège des habitudes.

Je dis bien : la parité qui devrait être une attitude
naturelle. Le plus fort, c’est que nous
sommes tous entraînés malgré nous à utiliser
les stéréotypes.

J’entendais, ces jours-ci, prôner le sport
féminin, parent pauvre du sport en général.
D’abord parce que certaines disciplines,
jusqu’à pas très longtemps, étaient
fermées aux femmes et aussi parce que
lorsque s’installent des compétitions féminines,
le public est moins important que
celui qui assiste aux mâles ébats des
vedettes masculines. Cela bouge, bien
sûr ! Et cela bouge très doucement, tout
simplement parce que le premier réflexe ne
va pas dans ce sens – parce que tout est
bon pour justifier que le masculin l’emporte
sur le féminin. Cela pourrait faire sourire
si les conséquences sociales n’étaient pas
si importantes, se traduisant dans les
salaires, dans les rôles, dans les responsabilités.
Même dans les professions où le
genre féminin l’emporte sur le masculin, les
postes de direction vont plus souvent vers
les hommes, on le sait bien !

Alors quand tout à coup un ministre courageux
décide de s’attaquer à cette forteresse,
en prônant des exercices, des jeux,
des histoires, où les stéréotypes sont mis
en quarantaine, voici les bonnes âmes qui
se mettent à crier au scandale, à la pornographie,
à l’apprentissage de la masturbation,
que sais-je ? Que n’ont-ils pas inventé dans cette rumeur où l’école est
mise au piquet. Je devrais dire aussi
« n’ont-elles pas », tant les femmes satisfaites
de leur esclavage (ou tout au moins
faisant semblant de l’être) sont parmi les
plus remontées contre ces méthodes qui
tendent à diminuer les raisons d’une
dépendance millénaire.

La rumeur, la calomnie, depuis Beaumarchais,
cela n’a pas beaucoup évolué. Alors,
Mesdames, courbez-vous, n’oubliez pas de
mettre votre rose tablier, et surtout remerciez
ceux qui vous méprisent et vous persécutent.
Grâce à vous, le machisme se
porte bien.

JACQUES LADSOUS

Voir le n° 122 de Vie Sociale et traitement sur le site des publication


02/07/2014




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles