39 Alerte, « Non à la contention ! »

Le 9 septembre 2015, le collectif des 39
organisait un colloque national qui a rassemblé
près de 130 personnes en présence
de parlementaires, sénateurs et députés,
autour de trois tables rondes : sur l’enfance,
sur les espaces citoyens et sur l’hospitalité
pour la folie.


Lire et commander le VST N°560

Ce colloque, organisé au
Sénat en contribution critique au projet
de loi de santé, a permis d’évoquer avec
intensité, dans les interventions et les
débats, les préoccupations des professionnels,
des patients et des familles quant au
devenir des propositions concernant la
psychiatrie. Tous les textes du colloque
sont en ligne sur le site des 39 et plusieurs
propos ont été repris par la presse qui se
fait l’écho de ces réflexions.

La table ronde sur l’hospitalité pour la
folie et le refus de la contention a montré
l’augmentation en nombre et la banalisation
des pratiques d’enfermement, de contrôle
et d’entrave des corps en psychiatrie,
l’opacité et le silence qui les recouvrent
encore trop. Plusieurs points de vue de
soignants, de patients, de familles sont
venus dire les difficultés des équipes, les
interrogations de telles pratiques et le
désarroi qu’elles entraînent, mais aussi les
issues et les perspectives. De tout temps,
les isolements punitifs et les contentions
par sangle ou autre moyen ont existé en
psychiatrie et la grandeur des équipes soignantes
a été de les empêcher au nom de
la valeur humaine de la folie.

Ces évolutions de la conception du soin
en psychiatrie et de ces pratiques, que
d’aucuns valident par la science et la
recherche (la HAS prépare à ce sujet des
fiches mémo), sont également le reflet
d’une société qui abandonne la complexité
de la rencontre de la personne en difficulté
ou en souffrance, celle de l’étranger et la
peur de l’autre dans une position de repli
sur soi. Le collectif des 39 souhaitait un
amendement contre ces pratiques au nom
d’une position éthique et politique, quand
des professionnels considèrent cet acte
dégradant comme étant thérapeutique !
Le 16 septembre 2015, un appel, « La
sangle qui attache tue le lien humain qui
soigne », a été lancé pour dire non à la
contention. Ce texte déjà signé par beaucoup
ne recueille pas l’adhésion de tous
et fait débat car il interroge les moyens,
les pratiques, les organisations des services
et des équipes, et la formation initiale et
continue. Un véritable chantier à ouvrir !
VST, espace d’écriture et de débats, reviendra
plus longuement dans le n° 129 sur ces
questions qui concernent les professionnels,
mais aussi les familles, les patients et tous
les citoyens.

www.collectifpsychiatrie.fr

L’appel, lier l’article

Lire et commander le VST N°560


30/11/2015




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN