Ceméa des Pays de Loire : L’enjeu d’une présence au plus près des populations


Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Politiques sociales, actions de solidarité
et de lutte contre toutes les exclusions

Dans le cadre de l’édition nantaise des échos du festival du film d’éducation (EFFE), qui s’est déroulée du 16 au 20 novembre,
les Ceméa des Pays de Loire, sans bouleverser « le passé » ont tenté des expérimentations, notamment un ancrage territorial
des EFFE dans des quartiers populaires : Malakoff, Bellevue avec des fortunes diverses. à Saint-Nazaire, du 22 au 27 novembre,
les Ceméa ont continué à travailler la relation avec les maisons de quartiers. L’édition du Mans, du 2 au 4 décembre, elle, s’est
construite avec des partenaires locaux identifiées par l’Antenne Ceméa du Mans.


Les objectifs liés à des problématiques locales et identifiées

Suite à des rencontres effectuées avec des acteurs locaux, un constat : le drame « Charlie Hebdo » du mois de janvier 2015,
(qui sera suivi par celui du Bataclan en novembre 2015), et les réflexions qu’il(s) entrainent, interpellent les acteurs éducatifs
et socio-éducatifs des quartiers populaires. La laïcité, ses représentations, sa/ses pratiques interroge(nt). Le rôle des médias (et
médias sociaux) l’est également. Certains sont encore sous le choc. Sentiment d’impuissance, perte d’espoir et son corollaire, la
démobilisation…

Le climat dans ces quartiers est jugé tendu. La parole est retenue, étouffée. Des non-dits, un mal-être des populations d’origines
maghrébines et plus globalement des populations les plus fragiles posent une question, un problème : comment rétablir le dialogue,
si celui-ci se fait fuyant, comment donner, redonner et susciter espoirs et envies à des acteurs/habitants le plus souvent
déconsidérés. Comment lutter contre les discriminations ?

Ce constat interpelle les EFFE, à la fois comme évènement culturel mais aussi comme outil au service du mieux-vivre ensemble, de
la considération de l’autre et d’un pont pour l’agir ensemble, entre professionnels du champ éducatif, socio-éducatif, militants et
bénévoles, simples habitants des quartiers. Sa colonne vertébrale, « Citoyenneté et lutte contre les discriminations » affirme toute
sa pertinence. Les EFFE sont un espace de parole, d’échanges. Encore plus aujourd’hui. Le film doit s’intégrer dans un espace/
animation où le simple repas partage constitue déjà une réussite et une véritable porte d’entrée à des échanges.

La programmation a rassemblé autour d’une dizaine de films (films en sélections, films invités, films jeunes publics), plus de 800
personnes lors de 22 séances organisées.

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Politiques sociales, actions de solidarité
et de lutte contre toutes les exclusions




03/11/2016
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles