Gel des contrats aidés, l’hiver social commence

Les CEMEA membres du conseil d’administration du CNEA partagent la dernière prise de position que vous trouverez ci-après.

Communiqué presse du CNEA

COMMUNIQUE DE PRESSE

La suspension des prescriptions de contrats aidés augure un hiver social rude pour les personnes les plus éloignées de l’emploi en aboutissant à la raréfaction des solutions d’insertion. Un dispositif que la Ministre du Travail juge inefficace dans la lutte contre le chômage.

Le CNEA s’inquiète du gel de ces contrats CUI/CAE, sans préavis, dans un contexte économique et social difficile. Conscient que les contrats aidés restent une réponse partielle et perfectible dans la lutte contre le chômage, ils demeurent cependant un dispositif nécessaire tant pour l’activité et l’économie des entreprises de nos branches professionnelles, que pour la formation, l’employabilité et l’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi.
A titre d’exemple, les seuls emplois d’avenir ont permis à plus de 50% des bénéficiaires d’être en emploi 6 mois après la fin de leur contrat, et en emploi durable pour 37% d’entre eux.

Face à la suspension soudaine de ces dispositifs et aux coups de rabot sur les subventions aux associations, nombreux sont les employeurs, mobilisés dans les territoires pour répondre au défi social de la formation et de l’employabilité de ce public sans emploi, qui se retrouvent dans l’impossibilité de faire face à leurs engagements contractuels.

Une telle mesure ne manquera pas de provoquer par ailleurs l’appauvrissement voire la disparition d’activités à forte utilité sociale proposées par les acteurs associatifs et les collectivités, conduisant à de nouvelles disparités territoriales.
Le CNEA invite la Ministre du Travail à ne pas sacrifier les contrats aidés à l’unique profit d’investissements massifs dans la formation, mais au contraire à mieux articuler cette dernière avec la possibilité d’exercer un métier, convaincu que la résorption du chômage passe par la complémentarité des deux dispositifs. Aussi, le CNEA appelle la Ministre du Travail à bien vouloir clarifier la situation et sécuriser les prescripteurs de contrats aidés, tout en renforçant l’obligation de former et de se former.


23/08/2017




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN