Le partenariat mondial face au financement de l’éducation

Les CEMÉA France sont investis au sein de la Coalition Éducation (collectif français qui soutient l’accès à l’éducation dans le monde). L’engagement et la ténacité de la coalition ont porté leurs fruits car le président français, lors de la conférence de financement du Partenariat Mondial pour l’Éducation (PME) a annoncé une contribution de 200 millions d’euros (240 millions de dollars) pour la période 2018-2020.

La France multiplie donc de 10 fois le montant versé lors du triennal précédent. Cet engagement marque une avancée considérable pour l’aide française à l’éducation et sa priorisation dans la politique de coopération internationale. Lire le communiqué de la Coalition Éducation du 2 Février 2018.

Par ailleurs, durant cette conférence, la Présidente de la Campagne Mondiale de l’Education a présenté les grandes lignes de la déclaration de la société civile. Deux points importants qui marqueront les futures mobilisations concernant le financement de l’éducation dans le monde :

- La lutte contre la marchandisation de l’éducation. Une position que les Ceméa France partage avec la Ficeméa. Lire l’article de l’« Appel de la société civile francophone contre la marchandisation de l’éducation ».

- La justice fiscale comme moyens de financer l’éducation dans l’avenir. Lire l’article : Article TV5MONDE : "Un fonds mondial pourrait-il sauver l’éducation ?"

Les Ceméa sont engagés avec la Ficeméa, depuis cinq ans dans cette lutte contre la marchandisation au sein du réseau francophone. La déclaration de la Présidente confirme la pertinence de nos analyses et renforce la nécessité de continuer cette mobilisation collective pour défendre notre conception de l’éducation, vectrice de transformation et de justice sociale.

Signez également , l’appel de la société civile francophone sur nevendezpasleducation.org


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)