Loi pour « une école de la confiance » : Quand 20 mois de mesures sont censés faire politique éducative !

Dans un contexte où le débat démocratique avec l’ensemble des acteurs concernés n’a pas eu lieu sur la transformation de la politique éducative du pays, le CAPE, dont les Ceméa sont membres et assurent la présidence, témoigne de ses analyses, rappelle ses positionnements et donne à lire ses propositions pour renforcer l’École de la République. Celles-ci, rédigées en six points, s’articulent autour de cinq idées forces.

Vous les trouverez en téléchargeant la plaquette complète sous format PDF ci-dessous.


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)