Service civique : « Monsieur le Premier ministre, investissons dans ce qui marche ! »

Dans une lettre ouverte à Édouard Philippe publiée dans Le Parisien-Aujourd’hui en France, plus de 150 responsables d’associations dont les Ceméa, appellent à renforcer les moyens alloués pour que des missions de service civique, puissent être proposées à tous les jeunes.

" Nous sommes dirigeants associatifs, élus locaux, entrepreneurs, journalistes… De près ou de loin, nous avons tous été témoins de la force du service civique. Ce dispositif de mobilisation citoyenne des jeunes et de soutien à leur insertion sociale et professionnelle, créé par la droite, développé par la gauche et reconnu aujourd’hui par tous comme une réussite.

Depuis 2010, le service civique permet aux jeunes de 16 à 25 ans de consacrer six à douze mois de leur vie à un engagement citoyen au service de l’intérêt général. Six à douze mois pour être contributeurs actifs de cette société qu’ils ont souvent l’impression de subir, six à douze mois pour regagner confiance en eux et en notre société, pour développer des compétences, gagner en expérience, s’aider eux-mêmes en aidant les autres.

97 % des 140 000 jeunes qui s’engagent dans le service civique chaque année sont satisfaits ou très satisfaits de leur expérience. Et à l’issue de celle-ci, 74 % d’entre eux sont en emploi ou en formation. Une récente étude du cabinet Goodwill Management confirme d’ailleurs que chaque euro investi par l’État dans ce dispositif en rapporte au moins deux à notre collectivité.

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s’était engagé à rendre le service civique universel et accessible à tous les jeunes. Malheureusement, les budgets alloués au service civique par le gouvernement depuis 2018 ne permettent pas d’honorer cet engagement. De fait, la demande est 3 à 4 fois supérieure au nombre de postes financés par l’État.

A l’heure où notre pays fait appel à la cohésion républicaine, et où le gouvernement veut lancer un nouveau service national, il nous faut poursuivre le développement du service civique, afin d’être en mesure de le proposer peu à peu à tous les jeunes ! Freiner la dynamique de développement du Service Civique reviendrait à mener une politique publique contradictoire en n’investissant pas dans un dispositif d’utilité sociale qui a aujourd’hui fait ses preuves.

Le service civique est un outil de réconciliation républicaine, de mixité sociale, de développement de l’esprit d’engagement et d’ouverture au monde. Nous en appelons à la continuité des politiques publiques et à la cohérence de la politique gouvernementale : investissons dans ce qui marche, investissons dans un développement réellement ambitieux du service civique. Il en va de notre avenir, il en va de l’avenir des jeunes et de notre cohésion sociale."

Les signataires

Gérard Abonneau, président de la Fédération française des Maisons des Jeunes et de la Culture ; Jean-Philippe Acensi, fondateur de l’Agence de l’éducation par le Sport, Catherine Alvarez, directrice générale d’Asmae ; Kevin André, fondateur de Kawaa ; Fania Anoir, présidente de Place des clichés ; Christian Babonneau, président de la Fédération sportive et culturelle de France ; Dr Jean Théophile Banzouzi, coordonnateur Europe de Médecins d’Afrique ; Camille Barrie, coordinatrice nationale du service civique, Apprentis d’Auteuil ; Luc Barruet, directeur fondateur de Solidarité Sida ; Nadia Bellaoui, secrétaire générale de la Ligue de l’Enseignement ; Francois Benthanane, Président-Fondateur de Zup de Co ; Khaled Bentounes, fondateur des Scouts musulmans et initiateur de la Journée internationale du Vivre ensemble en paix ; Julie Bertucelli, réalisatrice ; Stéphane Billiet, président We Agency ; Marie-Andrée Blanc, présidente de l’UNAF ; Benjamin Blavier, cofondateur d’Article 1 ; Christian De Boisredon, fondateur de Sparknews ; Thierry Bos, président de la confédération des MJC de France ; Sandrine Bot, chargée de Projet Jeunesse et International à la FUAJ ; Hamou Bouakkaz, élu local ; Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de Protection des Oiseaux ; Claudine Bréon, L’enfance de l’Art - Ferme du Piqueur ; Gaétan Brochard, coprésident du Réseau des indépendants de la musique ; Mathias Cadot, directeur général d’Accoord ; Piero Calvisi, directeur de la Fédération des MJC d’Alsace ; Alain Canonne, vice-président de France Volontaires ; Stephen Cazade, codirecteur de SynLab ; Jean-Luc Cazaillon, directeur général des CEMEA ; Olivier Chanut, chef d’entreprise ; Marion Chapulut, présidente de CitizenCorps ; Véronique Claude, directrice des fourneaux de Marthe et Matthieu ; Ericka Cogne, directrice générale de l’Institut Télémaque ; Daniel Constantin, président de Gammes ; Philippe Couderc, coprésident du Réseau des indépendants de la musique ; Odile De Christen, présidente de l’association "Igny Vallée comestible » ; Matthieu Dardaillon, président-cofondateur de Ticket for Change ; Chantal Dardelet, directrice du Centre Egalité des chances de l’ESSEC ; Axel Dauchez, président de Make.org ; Caroline David, président de l’association "La Rose Impossible" ; Laurent Doucet, Directrice de Toute l’Enfance en Plein Air ; Laurent De Cherisey, directeur général de la fédération Simon de Cyrène ; Suzanne De Cheveigné, présidente de l’association nationale Compagnons Bâtisseurs ; Lucie De Clerck, directrice des opérations de l’association Entourage ; Jean-Baptiste De Foucauld, ancien commissaire au Plan ; Stéphane De Freitas, président d’Indigo World, réalisateur du film A voix Haute ; Valérie De Margerie, présidente et fondatrice du chaînon manquant ; Claire De Sousa Reis, déléguée générale de l’association Etudiants et Développement ; Samira Djouadi, présidente fondatrice de Tous en Stage ; Estelle Dubreuil, coordinatrice de l’association « Faire Equitable » ; Michel Dubromer, président de France Nature Environnement ; Margaux Dufau, fondatrice de l’association Astroliens ; Antoine Dulin, vice-président du Conseil économique, social et environnemental ; Michel Ferrand, cofondateur et coordinateur d’AgiSens ; Alain Forest, président du Mouvement associatif Pays de la Loire ; Michel Forget, président d’Emploi Mission Action ; Orlane François, présidente de la FAGE ; Yannick Gallien, président du Mouvement associatif PACA ; Claude Garcera, président de l’UNHAJ ; Samuel Gerber, secrétaire Général de VISA-AD ; Vincent Godebout, délégué général de Solidarités nouvelles face au chômage ; Marc Goua, maire de Trélazé (49) ; Samuel Grzybowski, fondateur de Coexister ; Florent Gueguen, directeur de la Fédération des Acteurs de la Solidarité ; Pierre Guilhaume, coordinateur du Pacte Civique ; Nora Hamadi, kournaliste ; François Henrion, président du Mouvement associatif Ile-de-France ; Pierre Henry, président de France Fraternités ; Yannick Hervé, président du Mouvement Associatif de Bretagne ; Philippe Jahshan, président du Mouvement associatif et de Coordination Sud ; Alexandre Jardin, écrivain ; Michaël Jérémiasz, sportif de haut niveau, président de Comme les autres ; Alexandre Jost, fondateur de la Fabrique Spinoza ; Ondine Khayat, écrivain et thérapeute ; Yazid Kherfi, éducateur, Directeur Général de médiation nomade ; Thierry Langlet, responsable des Ressources Humaines de l’Arche en France ; Arnaud Langlois-Meurinne, président de l’association Coup de Pouce ; Nathalie Latour, déléguée générale de la Fédération Addiction ; François Millien, président du Mouvement associatif Centre Val-de-Loire ; Nadine Lauverjat, coordinatrice de Générations Futures ; Louis-Xavier Leca, Fondateur et codirecteur général de La Cloche ; Soizic et Olivier Lenoir, fondateurs d’Osons Ici et Maintenant (OIM) ; Gilles Leproust, maire d’Allonnes (72) ; Patrick Leresteux, président du Mouvement associatif Nouvelle Aquitaine ; Denis L’Hour, directeur général de Citoyens et Justice ; Sébastien Lyon, directeur général d’Unicef France ; Chantal Mainguené, présidente fondatrice de Mom’Artre ; Dominique Malhaire, président de Rebonds ! ; Camille Marguin, cofondatrice de Tous Elus ; Alain Marin, maire de Perchède (Gers) ; Elisabeth Marque, adjointe à la politique de la ville de Septèmes-les-Vallons (13) ; Jérôme Mendiela, président de Fraveillance ; Gérard Miquel, maire de Saint-Cirq-Lapopie (Lot) ; Karim Mokhtari, directeur fondateur de l’Association 100 Murs ; Laurent Mouledous, coprésident du Réseau des indépendants de la musique ; Jean-Pierre Mourot, secrétaire général de l’association bourses ZELLIDJA ; Marine Muller, chargée de mission chez Union REMPART ; Caroline Neyron, déléguée générale du Mouves ; Catherine Nouvellon, coprésidente de Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA ; Jacqueline Pannetier, Déléguée UNICEF 91 ; Christophe Paris, directeur général de l’AFEV ; Valérie Pasquet, directrice de l’association PERCEVOIR ; Élisabeth Perrenot-Marque, adjointe au maire de Septèmes-les-Vallons (13) ; Isabelle Persoz, présidente de Tous Bénévoles ; Bernard Pierre, président de l’association PIMAO ; Manuel Pinto, directeur des Petits Frères des Pauvres Méditerranée ; Serge Pizzo, trésorier de l’Association Les Têtes de l’Art ; Anne Plouy, directrice de Coexister ; Vincent Rattez, délégué général de La Guilde ; Thibault Renaudin, délégué général de Bleu Blanc Zèbre ; Danielle Renaudin, maire de Termes d’Armagnac ; Jacky Richard, coordinateur du Pacte civique ; Philippe Rio, maire de Grigny ; Sylvie Rivol, présidente du Mouvement associatif Auvergne Rhône-Alpes ; Alain Rochon, président de APF France Handicap ; Eric Roux, coprésident du Réseau des indépendants de la musique ; Thierry Saint-Martin, maire de Sainte-Christie-d’Armagnac (Gers) ; Sylvie Sanchez, fondatrice de Créative Handicap ; Rachid Santaki, fondateur et ambassadeur de La Dictée Géante ; Rooh Savar, président de SINGA France ; Jean-Marc Sémoulin, président de l’association Vivre Les Mureaux ; Caroline Sénéclauze, présidente et Fondatrice du projet Moteur ; Jean-François Serres, fondateur et référent national de la Mobilisation nationale contre l’isolement des personnes âgées (MONALISA), membre du Conseil économique social et environnemental ; Fabienne Servan-Schreiber, productrice de films, fondatrice de Fraternité générale ; Romain Slitine, maître de conférences Sciences Po Paris ; Bertrand Soulcie, administrateur de la Coordination des Acteurs de la Mobilité Internationale ; Bertrand Soulcié, directeur d’Eurasianet ; André Spiga, président d’Artivista ; Elodie Tesson, directrice générale d’Insite ; Laurent Tesson, président d’AXIO ; Baptiste Thevelein, président d’Animafac ; Sylvie Thomas, déléguée générale de Ville et Banlieue de France ; Marielle Thuau, présidente de Citoyens et Justice ; Marie Trellu-Kane, présidente fondatrice d’Unis-Cité ; Marie-Claire Uchan, maire de Saint-Bertrand-de-Comminges ; Marc Vannesson, délégué général de Vers le Haut ; Nicolas Verdon, délégué général, Fédération nationale profession sport et loisirs ; Julien Vidal, auteur de « Ça commence par moi » ; Guillaume Villemot, président de l’Agence des quartiers ; Jérôme Voiturier, directeur général de l’UNIOPSS ; Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer (83) président de Ville et Banlieue ; Boris Walbaum, cofondateur d’Article 1 ; Didier Wallace, directeur général de la fondation La Vie au Grand Air – Priorité Enfance


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)