Ouverture des Rencontres nationales de l’Education nouvelle des Ceméa, à Nimes

Les Ceméa , comme chaque année rassemblent leurs militants, en cette rentrée, lors de rencontres du 24 au 28 Août à Nimes. Ce sont près de 200 participants venant de toute la France métropolitaine et d’outremer (Réunion, Mayotte, Guyane, Martinique et Guadeloupe) qui , pendant 5 jours , se formeront et s’outilleront sur les fondamentaux de l’Education nouvelle, en vivant un parcours alternant pratiques et temps d’échanges, prenant en compte un suivi individuel à travers la sensibilisation ou l’approfondissement d’une thématique choisie. L’objectif est également de favoriser la mise en activité à travers des pratiques analysées, théorisées et contextualisées pour réaffirmer la globalité de l’Agir au cœur du projet du mouvement Ceméa et renforcer les propositions éducatives des Ceméa.

REN2017

Quatre thématiques ont été retenues pour les travaux de cette édition 2017 :

Groupe et individu en Education nouvelle
La dialectique individu et groupe est un axe de réflexion central pour un mouvement d’éducation nouvelle comme les Ceméa. La pédagogie institutionnelle dit que « c’est en prenant l’avis de toutes et tous que l’on progresse dans la vie quotidienne en groupe, en institution ; c’est en discutant des comportements, en les repérant et en les accompagnant, que l’insécurité devant l’agressivité se banalise et s’éduque ». Les organisations collectives, mises en place par les Ceméa, revendiquent le respect de chacun.e, singulièrement, tout en permettant à chaque personne d’apporter sa capacité d’agir, contribuant ainsi à composer « le collectif ». Grâce au parcours de formation mis en place, il sera possible de réfléchir collectivement à ce qui nous anime, nous interpelle, nous pose questions, par exemple :
Le groupe existe-t-il dès sa constitution ou se construit-il progressivement ?
Le groupe n’est-il que dans une dynamique ?
Le groupe peut-il être réduit à une collection d’individus ?
Quelle est la place de l’activité dans la constitution d’un groupe ?

La Relation éducative en Education nouvelle
Dans une démarche d’éducation, les relations éducatives sont au cœur des pratiques. Elles constituent un temps et un espace où une personne est requise pour ses compétences d’accompagner une autre personne (enfant ou adulte) à se définir (passer du vivre à exister). Les relations éducatives deviennent alors identitaires d’une démarche d’Education nouvelle. C’est pourquoi tout éducateur.rice (animateur.rice, travailleur.euse social.e, enseignant.e, formateur.rice.) se doit de travailler ce lien de dépendance ou d’influence réciproque qui intervient, de fait, dans tout acte éducatif. Les approches en sciences humaines alimentent tous les champs professionnels, quels que soient les publics. Dans toutes les actions que les Ceméa mettent en œuvre, ils travaillent à la fois sur notre propre rapport à chacun.e, sur les rapports entretenus entre les membres du groupe et sur le rapport individu/groupe. Il s’agira pour le groupe de contribuer à définir ce qu’est la conception des Ceméa de la relation éducative (du point de vue d’un mouvement d’Education nouvelle), de présenter, de préciser et d’affiner les pratiques dans les différents champs d’intervention (école, animation, travail social, santé, petite enfance, …), de nommer « les conditions de la réussite » : les postures, l’aménagement du milieu.

Le milieu et l’environnement en éducation nouvelle
Deux parcours seront proposés, un parcours Découverte et un second Approfondissement. Pour le parcours Découverte, à partir de mises en situation, d’expériences concrètes d’aménagements et de découvertes du milieu, il s’agira de comprendre, d’analyser collectivement les éléments essentiels pratiques et théoriques qui fondent cette part importante d’une démarche d’Education nouvelle. Les entrées dans ce parcours seront, par exemple : aménager un espace convivial, un coin « doc », un espace de jeux ; découvrir le milieu urbain, le patrimoine, l’agriculture locale...
Pour le parcours Approfondissement, les questions abordées par les participants ou encore les outils théoriques (comme le Dossier « Activités milieu et environnement » ou autres supports édités par les Ceméa) permettront la mise en place d’un parcours de réflexions, d’échanges et de pratiques. A partir de ces discussions, les participants réaliseront une production seul.e ou en groupe. Cette production pourra prendre des formes variées à définir : relater une expérience vécue, synthétiser des éléments essentiels liés à la thématique, théoriser à partir de pratiques, développer un ou des concepts intrinsèques à la question du Milieu et de l’Environnement.

Les apprentissages en Education nouvelle
Ce parcours a pour objectif de permettre à chaque participant.e de se former à conduire des modules d’apprentissage tant du point de vue du fond, l’activité, que de la forme, les méthodes d’Education nouvelle. Ce parcours pourra se décliner en prenant comme référence le stage ou tout autre dispositif de formation.
La relation au milieu, le respect de l’individu, la force du groupe et l’agir constituent les quatre piliers auxquels se réfèrent l’Education nouvelle. Il sera proposé de vivre un « itinéraire d’inspiration » en relation avec ces principes lors de l’ouverture de ce parcours de formation,
L’équipe d’encadrement proposera ensuite, d’accompagner les projets individuels ou collectifs pour que chacun.e, en fonction de ses désirs et de ses possibilités, puisse les vivre en référence aux questions pédagogiques telles que : « Comment j’apprends ? », « Comment j’apprends à apprendre ? », sur la base de la réalisation d’une activité. Une actualisation de la vision des apprentissages en relation avec l’Education nouvelle et les recherches en cours sera proposée.

A noter deux dimensions spécifiques également présentes pendant les 5 jours des Rencontres, l’utilisation de la radio et de la webradio comme élément de culture commune. L’équipe d’une radio associative locale sera présente avec un studio mobile installé dans les locaux. Une petite dizaine de militants et militantes pourront les accompagner pour animer durant les Rencontres une diffusion radio permanente. Un temps sera dédié à l’appropriation technique du matériel (enregistreurs, logiciel de montage son, table de mixage), à l’entraînement à la prise de parole en direct, etc. Chaque participant et chaque participante de ce stage pourra alors se sentir à l’aise pour interviewer, créer des émissions, animer un plateau en direct…
La mise en place d’un accueil des enfants à travers l’organisation d’un centre de vacances pour une vingtaine d’enfants des participants et d’un accueil parents-enfants pour les plus petits.


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)