Pourquoi ce projet ?

Depuis 2006, un groupe de militant-e-s travaille au sein de l’association des CEMEA Ile de France sur la question de la Parité : « La parité aux CEMEA une exigence pour la démocratie ».
Suite à cette dynamique interne, de nombreux questionnements sociétaux se sont posés :

- Comment aborder « les relations filles – garçons » en phase avec des valeurs éducatives « égalitaires » et ce, en luttant contre toutes les formes d’exclusions sexuelles, avec les professionnel-le-s ?
- Comment améliorer la construction d’un plaidoyer – pédagogique – en faveur de l’égalité filles/garçons (femmes/hommes) en direction des professionnel-le-s de l’éducation tout en tenant compte de l’histoire de l’Europe, de la France, des luttes sociales égalitaires (droit à l’éducation, droit de vote, droit au travail…) ?

- Comment savoir décrypter les phénomènes, les rapports sociaux, les supports médiatiques qui induisent les inégalités filles/garçons et qui renforcent la transmission de stéréotypes sexués ?
- Après le repérage des blocages, des freins, des leviers d’actions possibles, quels sont les moyens donnés pour la mise en œuvre d’espaces d’expérimentations visant à transformer l’existant et tendant donc in fine vers une prise en compte et un respect de la diversité ?
- Auprès des acteur-trice-s, comment développer et approfondir nos travaux afin de : favoriser le changement des représentations, de lutter contre leur propre déterminisme inconscient favorisant et reproduisant les rôles sociaux sexués ?

- Comment ne pas tomber dans les pièges de la différenciation sexuée (biologique) justifiant à elle seule la construction de stéréotypes venant renforcer les inégalités filles – garçons ?
- Quelles places et quelles modalités d’actions pour les filles et les garçons dans l’espace public permettant de développer des dialogues et des implications en faveur de la démocratie ?
Partant de tous ces questionnements, ce sont les militant-e-s et les acteur-trice-s engagé-e-s dans cette démarche aux CEMEA qui ont initié ce projet qui se projette sur 3 années 2009-2011. Face à la complexité des situations de terrains, face à l’ensemble des questionnements, face au désarroi des acteur-trice-s rencontré-e-s, face à l’ancrage de nouvelles formes d’inégalités entre les filles et les garçons dans le champ de l’éducation, les CEMEA se sont donc engagés, en faveur de la démocratie, dans un projet conséquent sur trois années en Ile de France : il a pour finalité le développement de savoirs, de pratiques égalitaires et citoyennes ; il métisse la recherche, l’action et la formation autour des enjeux et des problématiques soulevés.

 Des objectifs généraux

1. Permettre à des acteur-trice-s socio-éducatifs d’Ile de France :
– de réfléchir ensemble aux questions et aux problématiques soulevées par la thématique
– d’expérimenter, de développer et /ou d’acquérir des savoirs et savoirs faire
– d’agir pour une éducation à la parité, à la mixité et au genre
2. Développer à l’interne des Ceméa : de la réflexion, des compétences, des outils et modules de formation, un réseau de militant-e-s

Les deux axes sont étroitement liés et se nourrissent mutuellement.

 Un engagement fort des militant-e-s permanent-e-s et non permanent-e-s de l’association des CEMEA

Le groupe « parité » arif, le groupe « parité/mixité/genre » national
Une cheffe de projet et un responsable pédagogique
Un groupe de pilotage : des membres de la direction ARIF, de représentant-e-s du groupe parité ARIF, des chargé-e-s de mission et d’un-e expert-e. Il assure un suivi opérationnel et décisionnel. Un point régulier sur l’avancé du projet est fait au groupe Parité ARIF.

 Un parti-pris méthodologique : la Recherche/Action/Formation

Nous avons choisi comme mode d’action la « recherche / action / formation », inspirée de la recherche-action, méthodologie novatrice des sciences sociales.

Nous nous inscrivons dans une démarche innovante, réinventant les modalités d’articulation entre les trois dimensions complémentaires de la recherche, de l’action et de la formation.
Notre projet de recherche/action/formation aura pour objectif de produire des analyses, des outils, des propositions à expérimenter et de former les acteur-trice-s éducatifs.
Pour ce projet, nous voulons donc réunir des professionnel-le-s de l’éducation intervenant auprès des publics de l’enfance et de la jeunesse, souhaitant agir dans le sens d’une égalité entre les sexes.

Les trois dimensions sont envisagées de façon transversales. La dimension « Recherche » est entendue comme un diagnostic large des problématiques (étayage théorique, réflexions, diagnostic), la dimension « Action » est nourrit par les initiatives, les expérimentations d’outils et de démarches, et la dimension « Formation » permet de former les acteur-trice-s pendant le projet et créer des outils, des modules de formation sur la thématique.

 Des partenaires

Des structures diverses :
Associations, Centres d’animation, Centres sociaux, Réseaux d’information jeunesse, Accueils collectifs de mineurs maternelles et élémentaires, Bibliothèques, Centres ressources, Ludothèques, Mairies, Services Jeunesse / Enfance / Sport / Loisirs / Vacances, Communautés d’agglomération, Ateliers Santé Ville, Conseils locaux de Jeunes, Conseils Généraux, DDCS, Rectorat, SAIO, Crèches, Écoles élémentaires, collèges, lycées généraux et professionnels, Centres de formation d’apprentis, CIO, CRAJEP, Universités, CNRS
De multiples acteur-trice-s éducatifs :
Auxilliaires de puériculture,Agents de développement local, Animateur-trice-s, Coordinateur-trice-s, Directeur-trice-s, Travailleur-se-s sociaux, Secrétaires, Bibliothécaires, Cadres associatifs ou de collectivités territoriales, CEPJ, Chargé-e-s de mission, Enseignant-e-s, Conseiller-e-s d’orientation, Infirmier-e-s scolaires, médecins scolaires, Conseiller-e-s principal-e-s d’Education, Documentalistes, Principaux de collège, Journalistes, Psychologues, Retraité-e-s, Etudiant-e-s, Stagiaires, Administrateur-trice-s, Elu-e-s, militant-e-s associatifs

La coordination des partenaires mobilisés et des actions mises en place prend en compte :
– La répartition sur l’ensemble des 8 départements d’Ile de France (diversité des territoires, enjeux d’implantation pour les Ceméa ARIF)
– La diversité des types de structures (associations, services municipaux, éducation nationale, ACM, universités)
– Le public (enfance, jeunesse)
– Le niveau d’implication dans le projet : 1er cercle ou 2ème cercle

- 1er semestre 2009 - 2ème semestre 2009 - 1er semestre 2010 :
Première phase : Clarifier les enjeux de l’éducation à la parité à la mixité et au genre

- 1er semestre 2010 2ème semestre 2010 1er semestre 2011 :
Deuxième phase : Créer et animer un réseau d’acteur-trice-s éducatifs : identification des problématiques, expérimentation, mutualisation

- 1er semestre 2011 2ème semestre 2011 :
Troisième phase : Réaliser et diffuser les ressources pédagogiques

 Un échéancier

Six journées d’étude et un colloque
- 25 mai 2010 : Repérage des problématiques rencontrées sur le terrain
- 16 septembre 2010 : Le réseau d’acteurs : perspectives d’action
- 7 décembre 2010 : « De la nécessité de penser le genre en éducation »
- 25 mars 2011 : « Le vivre ensemble entre filles et garçons »
- 10 mai 2011 : « Jeunesse et Genre » (en partenariat avec Paris Est Créteil)
- 4 octobre 2011 : « Filles et garçons dans l’espace public »
- 9 et 10 mars 2012 : Colloque « Éducation à la parité à la mixité et au genre ». Faisant suite au cycle des 6 journées d’étude, il permettra de diffuser les outils pédagogiques et les bonnes pratiques repérées.

 Un site internet collaboratif

Un espace collaboratif de mutualisation des ressources et des outils a été crée sous forme d’une « Mind Map » : espace sur internet permettant à chacun-e de, façon collaborative et évolutive, de diffuser les informations, mutualiser les ressources, les expérimentations et outils pédagogiques.

http://www.mindmeister.com/fr/52028592/parit-genre-mixit

Pour nous contacter :
CEMEA Ile de France
50 rue de la République - 95100 Argenteuil
Réjane Breillot - Cheffe de Projet
rejane.breillot..åt..cemea-idf.fr / 01 30 25 89 31


Visiter la Mapmind de parité-genre-mixite
Visiter la Mapmind de parité-genre-mixite
PUBLICATIONS

FLUX RSS DE SITES ANNEXES

début de la page
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles