Soutenir une éducation à la citoyenneté terrestre

De nombreux acteurs du monde de l’éducation, dont les Ceméa, soutiennent cette tribune, initiée par des membres de la communauté éducative du Lycée Franco-Allemand (LFA) de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne). Élèves, enseignants, parents se sont mobilisés pour la rédiger entre avril et juillet 2020. Une "Éducation à la citoyenneté terrestre, de la jachère sociale aux semailles d’automne", pour accélérer la transformation de nos sociétés de surconsommation, trop souvent injustes et donner des bases communes aux actions à mener au sein de tous les lieux éducatifs...


" Nous, élèves, enseignants, chercheurs, acteurs de l’éducation, pensons que l’école, de la maternelle à l’université, doit accélérer la transformation de nos sociétés de surconsommation et trop souvent injustes. Nous voulons donner ici des bases communes à nos actions au sein des différentes communautés apprenantes auxquelles nous appartenons. Une révolution est en marche pour mettre le respect des limites planétaires au centre de nos préoccupations ! Ce changement touche toutes les dimensions de nos vies : économie, santé, qualité de vie, éducation, justice sociale...

 Liberté

Nos sociétés thermo-industrielles véhiculent des cadres de pensée, des représentations et des habitudes, dont il est impératif de nous libérer. L’émancipation et l’éducation doivent être le terreau de la transformation de nos sociétés. En raison d’une zoonose (COVID19), favorisée par la dégradation des écosystèmes, 1,6 milliard d’apprenants(1) ont dû récemment être confinés ou le sont toujours. Telle une jachère, la vie en société a été interrompue pendant cette période, ce qui est particulièrement préoccupant pour ces jeunes dont la construction de soi passe par l’apprentissage des relations sociales.
N’a-t-on pourtant pas le droit de vivre dans un environnement sain et durable ? Nos écosystèmes sont perturbés notamment par neuf processus en interaction(2) : le changement climatique, la perte de biodiversité, l’usage des sols, la modification des cycles de l’azote et du phosphore, l’acidification des océans, les émissions d’aérosols atmosphériques, la surconsommation d’eau douce, la destruction de la couche d’ozone et la pollution chimique.
Comment en sommes-nous arrivés là ?
Les humains surexploitent les ressources de la Terre, détruisent des écosystèmes et provoquent des écocides. Ces habitudes délétères s’avèrent difficiles à modifier ou à simplement remettre en question.
Comment alors changer durablement nos comportements ?
En juin 2020, Ibrahim Thiaw, Secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification, déclarait (3) : « Un nouveau contrat social pour la nature verrait le genre humain engagé à reconstruire mieux, plus intelligemment et plus fort dans les années à venir. Si nous choisissons de travailler en harmonie avec la nature, nous éviterons la dégradation des terres, nous limiterons nos émissions, nous inverserons la perte de biodiversité. »

 Égalité

Partons du principe que nous, les Terriens, sommes tous éducables à la durabilité !
D’après l’UNESCO (4), l’Éducation en vue d’un Développement Durable (EDD) nécessite de maîtriser des compétences fondamentales : « La réflexion critique, la compréhension de systèmes complexes, l’imagination de scénarios futurs et la prise de décisions de façon participative et en collaboration ». Il s’agit d’une approche transversale permettant d’appréhender la complexité du monde.
À l’heure où plusieurs limites planétaires ont été franchies ou sont en voie de l’être, transformons radicalement l’éducation afin de mieux aborder les menaces écologiques, qui ne peuvent que nous effrayer. Ce changement drastique fait même écho aux propos de l’OCDE (5) en 2018 : « Dans une époque caractérisée par une nouvelle explosion du savoir scientifique et par la multiplication de problèmes sociétaux complexes, il faut que les programmes d’enseignement continuent d’évoluer, peut-être de manière radicale ».
De la maternelle à l’université, l’école doit jouer son rôle dans l’apprentissage du ressenti envers la nature. En effet, l’accumulation des connaissances compartimentées ne suffit pas pour fonder nos actions. Notre volonté d’agir pour préserver notre environnement puise sa force dans nos sens et dans l’émerveillement que suscitent la beauté et l’ingéniosité des écosystèmes. Ce qu’on aime, on le protège !

 Fraternité

« La communauté de destin terrestre nous impose de façon vitale la solidarité. » (Edgar Morin, 2000)
Il faudrait alors « contaminer » dès à présent différents groupes d’apprenants et enclencher ainsi de nouvelles collaborations autour d’une éducation à la citoyenneté terrestre (6) : de la maternelle à l’université, de l’école
inclusive à l’école alternative, de l’apprenti à l’étudiant réfugié, du parent d’élève à l’association, etc. À partir de cet écosystème éducatif local émergeront bientôt de nouveaux projets conjoints. Échangeons à propos de nos graines d’idées et de nos projets. Débattons et explorons nos propres contradictions avec l’aide d’experts. Approprions-nous ce proverbe maori : « Si tu viens avec ton panier et moi avec le mien, chacun pourra s’épanouir. »
À cause de cette pandémie, de nombreux rendez-vous un peu partout dans le monde liés à la biodiversité et au climat ont été reportés : la COP26 à Glasgow, le congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à Marseille, la Conférence mondiale de l’UNESCO sur l’EDD à Berlin, etc.
Face à ces reports, semons à l’automne, sur tous les territoires, plusieurs ripostes locales grâce à de nouvelles coopérations hétérogènes et intergénérationnelles en faveur d’un autre projet éducatif. Inventons des manières inédites de travailler ensemble. Des lycéennes ont dans ce sens déjà lancé une action qui se veut transfrontalière et intergénérationnelle (7) : le forum “100 projets scolaires pour la planète, de la maternelle à l’université” (8). Leur initiative se déroulera le 25 septembre 2020, en écho au cinquième anniversaire de la signature, par 193 pays, des Objectifs au Développement Durable.

L’actuelle pandémie nous rappelle avec urgence que nous allons dans le mur, que notre planète n’en peut plus. Les communautés apprenantes doivent participer au monde de demain en coopérant plus étroitement au service de l’émancipation collective.

(1) https://fr.unesco.org/covid19/educationresponse
(2) Rockström et al. 2009 ; Steffen et al. 2015
(3) https://www.unbonn.org/de/news/botschaft-des-unccd-exekutivsekretaers-zum-welttag-fuer-die-bekaempfung-von-wuestenbildungund
(4) https://unesdoc.unesco.org/ark :/48223/pf0000366900/PDF/366900fre.pdf.multi
(5) OCDE. 2018. Le futur de l’éducation et des compétences – Éducation 2030 : The Future We Want. Paris : OCDE.
(6) https://unesdoc.unesco.org/ark :/48223/pf0000120443
(7) https://www.dfglfa.net/dfg/fr/actualites/reportages/1244-t-as-realise-un-projet-pour-la-planete-2
(8) https://padlet.com/duplex/Forum

 Les signataires

· Nathanaël WALLENHORST, Docteur en Sciences de l’éducation, en Science politique et en Sciences de l’environnement - Maître de conférences à l’UCO – Habilité à Diriger des Recherches

· Prof. Dr. Christoph WULF, Anthropologie und Erziehung, Universität, Berlin - Vizepräsident der Deutschen UNESCO-Kommission

· Didier MULNET, Formateur à l’ESPE de Clermont Ferrand en charge des parcours de master SVt - Formation de formateur en éducation au développement durable - Vice président du RéUniFEDD en charge de la formation

· REseau Français Étudiant pour le Développement Durable, Le réseau des associations étudiantes qui œuvrent pour des campus durables.

· Collectif “Education, Bien commun”

· Julien BRITON, Créateur de la « Fresque de l’alimentation »

· Cédric RINGENBACH, Fondateur de La Fresque du Climat The Climate Collage

· Renaud HETIER, Professeur à l’UCO (Angers), collaborateur scientifique au CREN (Nantes) et membre associé au LISEC (Université de Haute Alsace) - Ancien professeur des Écoles

· Gaël GIRAUD, Économiste, prêtre jésuite, directeur de recherches au CNRS et également président de l’Institut Rousseau

· Anne-Françoise GIBERT, Chargée d’études et de recherches - Service Veille et Analyse - IFé-ENS de Lyon

· Fondation ELYX, Ambassadeur digital des Nations Unies

· Eine Welt Forum Freiburg e.V.

· Felix HOLLERBACH, Projektleiter Pädagogik (FESA e.V.)

· Prof. Jean-Marc LANGE, Professeur en sciences de l’éducation et de la formation - Directeur du LIRDEF, université de Montpellier

· Joachim LERCH, President/1. Vorsitzender bei Science&Technologie e.V.

· Valérie CABANES, Juriste internationaliste, Auteure de Un nouveau Droit pour la Terre et Homo Natura

· Dominique MEDA, Directrice de l’IRISSO - UMR CNRS 7170 https://www.lemonde.fr/signataires/dominique-meda/ - Chaire "Reconversion écologique, travail, emploi, politiques sociales", CEM/FMSH

· Hugo PARTOUCHE, Avocat

· David WILGENBUS, Chief executive officer, Office for Climate Education - Institut Pierre Simon Laplace

· Youth For Climate – Yvelines, la jeunesse mobilisée pour la justice climatique et sociale

· Corine PELLUCHON, Philosophe, professeur à l’université Gustave-Eiffel

· Cédric SUEUR, Maître de conférences en Ethologie, Primatologie et Ethique animale, Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien, Université de Strasbourg

· Frédéric HILBERT, Conseiller municipal à Colmar, en charge de la mobilité douce et urbaine et des déplacements à vélo

· Ange ANSOUR, Directrice “Les Savanturiers”, Paris

· Jeunes ambassadeurs pour le climat

· Réseau Pédagogique Par la Nature

· Jean-Claude MENSCH, Maire d’Ungersheim - village en transition

· Georges FETERMAN, Président de l’association A.R.B.R.E.S.

· Francois GEMENNE, Director The Hugo Observatory, University of Liège

· Pauline GILLARD, responsable pédagogique Les jardins suspendus de l’École d’art de Belfort

· Karine GAUTHEY, Directrice du Petit Journal de Rome

· Arnaud DIEMER, Coordinateur scientifique du Centre d’Excellence Jean Monnet sur le développement durable Vice-président du réseau "développement durable" (CIFEODD) de l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie)

· François DEROO, Directeur – Les petits Débrouillards

· Ulysse BLAU, Ingénieur en bioressources et facilitateur

· Orane BISCHOFF, Doctorante en sciences de l’éducation, Membre du Groupe de Recherche en Ecoformation

· Physchologists 4 Future – Freiburg

· Pierre-Yves LE BORGN’, Ancien député des Français de l’étranger, maître de conférence à l’Institut d’études politiques de Paris, président de Kerhall Consulting

· Alexandre RAMBAUD, Maître de conférences en comptabilité écologique à AgroParisTech-CIRED (Centre de Recherche International sur l’Environnement et le Développement), chercheur associé à l’université Paris-Dauphine, Co-responsable de la chaire "Comptabilité écologique" (AgroParisTech, Université Paris-Dauphine, Université de Reims Champagne-Ardenne)

· Jean-Luc CAZAILLON, Directeur général des CEMEA France

· Harold LEVREL, Professeur à l’Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech) et chercheur en économie écologique au Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (Cired) à Nogent-sur-Marne#

· Gilles KLEITZ (PhD), Directeur – Agriculture, Eau, Biodiversité -Transition écologique et ressources naturelles (DOE/NAT) AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT

· MARC FLEURBAEY, Directeur de recherches CNRS et professeur - Ecole d’Economie de Paris / Paris School of Economics

· Elsa GRANGIER, journaliste, entrepreneure et speaker Tedx

· Philippe MEIRIEU, Professeur émérite en sciences de l’éducation

· Aurélien BARRAU, Astrophysicien - Membre honoraire de l’Institut universitaire de France

· GermanZero e.V.

· Dominique BOURG, Professeur Honoraire à l’Université de Lausanne - Directeur de la publication : https://lapenseeecologique.com/, partenaire de la Fondation Zoein

· Bund für Umwelt und Naturschutz Deutschland (BUND), Landesverband Baden-Württemberg e. V.

· Heinz Rotter, Terre des hommes – Freiburg

· Prof. Dr. Rainer G RIE ß HAMMER, Honorarprofessor für Nachhaltige Produkte Albert-Ludwigs-Universität Freiburg - Deutscher Umweltpreis 2010

· Dr. Cécile RETONDO, Attaché temporaire d’enseignement et de recherche en sciences de l’éducation - Aix-Marseille Université

· Prof. Dr. David ESPINET, Philosoph, Universitäten Freiburg und Ulm

· Jean-Louis Martin, Directeur de Recherche au Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive du CNRS à Montpellier

· Groupe Belge d’Education Nouvelle

· Réseau Éducation Nature Rhin Supérieur, Réseau transfrontalier de structures d’éducation à la nature et à l’environnement

· Prof. Dr. Dr. h.c. Hans Joachim SCHELLNHUBER, Hans Joachim Schellnhuber is Director Emeritus of the Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK), which he founded in 1992.

· Ferdinand MALCOM, Chargé de recherche CNRS IRISSO

· Natacha GONDRAN (ULR 5600 Environnement Ville Société, Mines Saint-Etienne),

Coordinateur

Guillaume CHEVALLIER chevallier(at)dfglfa.net

Rédacteurs et rédactrices, contributeurs & traducteurs

• Élèves au LFA • Schüler*innen am DFG

Zoé DEYBER, Kadidja Filiz SARUHANOGLU, Lilly FISCHER, Lina GROSS, Victoria HAEMING, Ana LAUERT, Eva MAKINSON GENT, Léonie OBERGFELL, Lara PRESS LOHRMANN, Anouk RÉHAULT & Yves SCHEURING

• Enseignants au LFA • Lehrer*innen am DFG

Guillaume CHEVALLIER, Fanny COSSETTE, Mathieu GERARD, Karine SCHERZINGER

• Parent au LFA • Eltern am DFG

Fabien COYDON

• Responsables associatifs • Verantwortliche von Vereinigungen

Françoise CHANTEUX (NatuRhena, Riedisheim), Claire JEHL(COLECOSOL, Strasbourg)

• Scientifique • Wissenschaftler

Daniel CURNIER (Dr. de l’Université de Lausanne)


15/09/2020




La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN