La vie en Plus

Les Ceméa ont participé à la production du magazine “ La Vie en Plus ”, magazine des actions citoyennes qui a été diffusé hebdomadairement sur la Cinquième le samedi à 10 heures (rediffusion le jeudi). Ce projet a été conduit de manière inter-associative. Les Ceméa faisaient partie du comité éditorial qui a monté ce projet et en a conçu les émissions.
Ces travaux rassemblaient, autour d’un producteur - Olympio -, les Ceméa, les Francas, la Ligue de l’Enseignement, l’Anacej et la Fédération des Centres sociaux.
Après dix huit mois d’un long cheminement, avec obstination et quelques difficultés, ce magazine a vu le jour à partir du 29 juin 96 (grille d’été). Il a reçu le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports, du ministère de la Culture et du FAS.
Cette émission donnait la parole à ceux qui font bouger le quotidien au coeur des cités, dans les villages comme dans les quartiers. Un regard croisé sur un même thème proposé chaque semaine. Des reportages tournés dans des sites différents, des acteurs et des grands témoins apportant un éclairage particulier et montrant qu’il est possible d’agir en mettant en commun idées et énergies. L’animation était confiée à Jérome Bouvier, journaliste à Radio France.

Les associations, par l’intermédiaire de leurs réseaux locaux, ont fait connaître les sujets et les actions de terrain reprises par le comité éditorial.

Ces émissions ont rassemblé régulièrement de 500 000 à 600 000 spectateurs chaque semaine. Après passage sur antenne, elles restent accessibles sous forme de vidéo-cassettes. Ce qui, en aval, prolonge localement les échanges suscités et favorise l’émergence de nouveaux projets citoyens.

De par leur expérience reconnue dans la diffusion de films, les Ceméa ont été chargés de cette diffusion par vidéo-cassettes, pour un usage strictement non-commercial.
La cassette VHS - 26 mn : Epuisé

Récapitulatif des émissions

1 Pour des idées ...tout simplement
Il existe un peu partout des viviers de bonne volonté "civile". Les exemples présentés sont l’occasion d’en affirmer la multiplicité, de montrer que l’on peut avoir une démarche collective pour participer au développement d’un projet qui tient à coeur mais aussi, tout simplement, pour défendre des idées, en débattre et s’investir pour le plaisir et la solidarité.
- Le café des citoyens, à Rennes, est un lieu où les idées s’entrechoquent
- Huit cents conseils de jeunes. Interviews de jeunes protagonistes. Rencontres de Poitiers.
- Dans l’Ariège, le Cercle Condorcet réunit une centaine d’adhérents d’origines diverses.
- A Dunkerque, formation de "parents-relais".
Plateau avec Roger Lesgards (Cercle Condorcet), Geneviève Chapelain (ANACEJ).

2 Sport et insertion
S’appuyant sur des activités sportives, de nombreux animateurs et intervenants sociaux inventent des pratiques originales en faveur des jeunes. Elles répondent à des objectifs d’insertion, de développement des relations, et de responsabilisation.
- A Perpignan, une équipe de football constitue un centre culturel autant que sportif.
- St Nazaire. Des jeunes en difficulté construisent des "caisses à savon"....
- Des sportifs Toulonnais font de la spéléo ; pas seulement pour le sport !
- A Saint-Avé, les élus du conseil des enfants redonnent vie à un équipement sportif.
Plateau avec Pascal Duret (sociologue INSEP), Cécile Balsaux, Francis Vernes (Fédération "Caisses à savon"), Henry Pitiot (Usep-Ufolep).

3 Cultures partagées
Démocratiser l’accès aux pratiques culturelles et artistiques, telle est la mission de nombre d’associations. Les actions présentées en témoignent : au delà de la confrontation du spectateur avec les oeuvres et les langages, ces médiations sont essentielles pour "mettre en appétit" de nouveaux spectateurs...actifs.
- Une aventure peu ordinaire pour les habitants d’un quartier de Caen : une parade de rue.
- Café-musique à Salon de Provence. Musiciens et clients y sont étroitement mêlés.
- Un village de 500 habitants en Corrèze, creuset d’une action théâtrale !
Plateau avec Paul Puaux (Maison Jean Vilar), Jean-Noël Bruguière (Cemea - Festival d’Avignon), Lulu Berthon (metteur en scène).

4 Des vacances ...pour eux aussi
Les vacances, cela se prépare. Et cela que l’on parte ou non. Car ceux qui restent doivent pouvoir aussi ce ressourcer, avoir des occasions de faire de nouvelles rencontres, dans un contexte différent. Mais, comment prépare t-on ces projets et avec quell budget ? Des initiatives favorisent cette possibilité de "vivre autre chose". Qu’en pensent les animateurs ? Et les jeunes ?
- A Saint-Amand-les-Eaux (Nord) des habitants prévoient et organisent leurs vacances.
- Des milliers de jeunes découvrent la voile : la base de Champs-sur-Marne.
- Seichamps (Meurthe-et-Moselle). Ils ne partent pas mais ont des vacances intéressantes.
Plateau avec Anne Kunvari ("La Rue"), André Jozefowicz (Secours populaire), Catherine Chezel (Centre social Charleville), Sheilla Warenbourg (Handicap International), Jacques Chauvin (La Ligue).

5 Médias de proximité
Les médias occupent une place de plus en plus grande dans la vie des Français. D’où le besoin, pour tout citoyen, d’aiguiser sa culture critique afin d’effectuer un choix parmi les programmes et de prendre du recul. Par ailleurs, la nécessité d’informations concernant la vie locale s’impose partout. Les initiatives ici présentées illustrent ces exigences.
- Au Mans, les jeunes ont leur radio locale. Radio itinérante.
- Amiens et Beauvais, la population investit leurs "télévisions d’HLM".
- Dans le Lot, un journal singulier : "La Feuille".
- A Belfort, une Université d’été est consacrée à l’éducation aux multi-médias.
Plateau avec Geneviève Bury (Canal Nord ), Benoit Cornet (animateur Cemea), Jean-François Chaval (Antenne d’Oc ), Renaud Degas (J.Presse).

6 L’Europe au quotidien
Certes, l’Europe se construit à travers de grands sommets, de grands traités. Elle prend forme aussi, progressivement et loin des feux de la rampe publique, grâce à d’autres initiatives, celles de mouvements de jeunesse qui militent pour plus de citoyenneté dans cette Europe qui sera la leur.
- Des animateurs (Garges-les-G. et Berlin) confrontent leurs expériences.
- Des Strasbourgeois portent leur regard (naïfs, critiques, contradictoires,...) sur Cracovie.
- Parthenay accueille des jeunes de plusieurs pays européens
- Depuis Saint-Quentin une dizaine de jeunes gens partent pour l’Angleterre en vélo.
Plateau avec Nicole Fontaine (vice-présidente du Parlement Européen),
Jean-Yves Crenn (Francas), Olivier Gagnier ("Jeunesse pour l’Europe").

7 Période estivale et prévention
Le prochain été sera une fois encore une période à hauts riques ! En matière de toxicomanies et de transmission du sida. "Sea, sexe & sun". Les vacances sont synonymes de relachements. C’est pourquoi des volontaires ne relachent pas leurs efforts. Pendant les vacances -déployant des trésors d’imagination- ils poursuivent leurs actions de prévention.
- Prévention sida par le théâtre dans des centres de vacances en Vendée.
- Un outil intinérant de prévention santé, le "J.Bus" des Hauts-de-Seine. Ici, à Meudon.
- A Marguerittes près de Nîmes, un bar très animé : bar sans alcool, pourtant !
- Interview François Chobeaux concernant son livre sur les jeunes en errance
Plateau avec Xavier Emmanuelli (Secrétaire d’Etat à l’action humanitaire d’urgence), Christine Guérini (Mutualité), Jacques Latsous (Ceméa).

8 Échanges de savoirs
Ici et là, des initiatives permettent de resserrer les liens, parfois distendus, entre habitants d’un quartier, entre générations. Partager un savoir avec d’autres, c’est tendre la main aux autres et recevoir de ceux-ci, en retour.
- A Blois, l’un des membres du Réseau d’Échange de savoirs.
- A Saint-Brieux, un enrichissement mutuel à travers des ateliers artistique.s
- Jumelages entre écoles primaires et résidences de personnes âgées, à Fécamp.
Plateau avec Claire Hébert-Suffrin (Mouvement des Réseaux d’Echanges de savoirs).

9 Besoins locaux - Emplois nouveaux
Dans les quartiers des grandes villes comme dans les cantons ruraux, un constat : dans de multiples domaines, des services essentiels ne sont plus -ou peu- assurés. Et, pourtant, les besoins existent : épiceries, actions en faveur de l’environnement, portage de repas à domicile,... Des associations proposent des réponses originales ...qui permettent la création d’emplois.
- A Grenoble, une épicerie de proximité, un lieu de vie aussi !
- Des emplois d’animateurs de pays en Aveyron.
- Quartier Fives à Lille, restauration et insertion à la fois, à l’initiative du centre social.
- Cannes Proxim-service : emplois familiaux
Plateau avec Jean-Louis Laville (sociologue, écrivain), Catherine Rausher (FOL Vesoul) Jean-Louis Sanchez (ODAS).

10 A l’école de la responsabilité
L’une des missions de l’école est de préparer les jeunes à l’exercice de la citoyenneté. Cet apprentissage n’est pas seulement théorique, il a des effets tant dans l’établissement qu’à l’extérieur de celui-ci. Ainsi, battant en brèche des a priori bâtis autour de quelques faits divers médiatisés, nombre d’adolescents prennent des responsabilités dans des associations et mettent en pratique leur éducation civique.
- Formation de délégués-élèves désireux d’apaiser les conflits, dans des écoles de l’Orne.
- A Vaulx-en-Velin, un comité de quartier "enfants".
- "La rage d’élire", les jeunes du Conseil municipal d’enfants de Guyancourt.
Plateau avec 5 jeunes élus : délégués élèves, CME, etc.

11 Les coulisses de la solidarité
Coup de coeur, élan de générosité... c’est bien mais cela ne suffit pas : on les imagine - on les voit à la TV - dispenser aides et savoirs sans toujours appréhender à quel point leurs interventions ont nécessité une réelle formation et donneront lieu à des évaluations, qui permettront à d’autres d’agir encore plus efficacement.
- Le Ciepad à Montpellier : formation de coopérants.
- L’association Française des Volontaires de Progrès. Ici à Maurepas.
- Expédition et insertion sociale à l’initiative du Centre social de Pau.
- Séance d’évaluation à Langon (Gironde).
Plateau avec Rony Brauman (ex Pdt de "Médecins Sans Frontière"), Patrice Burger (directeur du CIEPAD), Sylvie Carpentier ("Défi Jeunes"), Christian Laine (animateur du Groupe Pépinière/Centre social à Pau), Hervé Le Feuvre (Programme ECHO de la Commission Européenne).

12 Artistes d’ailleurs...et d’ici à la fois
Des artistes de l’Union européenne s’installent dans d’autres pays que le leur pour créer. Qu’est-ce qui les pousse à le faire ? Quelles réticences et difficultés rencontrent-ils ? Pourquoi travailler au delà de ses frontières ? Sont-ce déjà des citoyens européens ?
- Des artistes de 4 nationalités associés au développement d’un petit village du Lot.
- A La Chaussée Maillet (Allier), la troupe d’origine anglaise "Footsbarn".
- Une chorégraphe française, Catherine Pontiès, à Helsinki (Finlande).
- Un réalisateur néerlandais (Dudok de Wit) et son film réalisé en résidence à Valence.
Plateau avec John Kilby (Footsbarn), Michael Dudok de Wit (réalisateur), Claude Véron (Pépinières européennes pour jeunes artistes).

13 Combattre l’illettrisme
Combattre l’illettrisme chez des adultes marginalisés -car maitrisant mal la lecture, l’écriture et le calcul- c’est essentiel. Au-delà des difficultés du quotidien, l’illéttrisme c’est l’enfermement dans un ghetto social et culturel, c’est une vulnérabilité aux discours de rupture et d’intolérance, bref un obstacle majeur à l’insertion.
- Des stratégies d’apprentissage innovantes à Flers, Arcueil et Falaise.
- En milieu professionnel (secteur agro-alimentaire) : l’entr’aide entre collègues.
Plateau avec Pierre Lequiller (député, Président du GPLI ), le Professeur Alain Bentolila, Gustave Doré (UNIOPSS ), Ginette Leguiader, Chadfa Basly et Jean-Yves Loquen (Francas de la Loire).

14 Environnement et développement local
Leurs actions prouvent que l’écologie - trop souvent associée à la préservation et à la conservation - peut être un levier du développement économique et social. Les exemples choisis ici montrent notamment l’importance de ces actions dans la lutte contre la desertification du milieu rural.
- A Lus la Croix Haute, un CPIE agit en faveur des emplois et de l’économie locale.
- L’environnement-source de création d’emplois. Dans la Nièvre, au centre social du Varzy
- La préservation / développement économique :"Gîte Panda" dans le Parc du Vercors.
Plateau avec Ignacy Sachs (socio-économiste), Christian Mettelet (Comité 21 développement durable), Jean-Luc Sadorge (Parcs naturels régionaux).

15 Chômage et droit à la parole
On parle du chômage mais on entend peu les chômeurs. C’est que la perte d’emploi destabilise les individus et fragilise les liens sociaux.. Pourtant des chômeurs se regroupent et s’entraident. Parmi leurs initiatives : la lutte pour la reconnaissance en tant que citoyens à part entière.
- Maison des chômeurs à Liverpool.
- Aire/Lys : des entreprises de chômeurs.
- Actions militantes d’associations de chômeurs à Lille, Lens et Roubaix.
Plateau avec Martin Cantor (European Network of the unemployed), Didier Demazière (sociologue, auteur, animateur des Assises régionales du Travail et de l’Emploi, Nord Pas-de-Calais), Bernard Ginisty (philosophe), Didier Demazière (sociologue), Alex Receveau (C.J.D.), Farid Zéroulou et Odile Maréchal (associations de chômeurs Nord).

16 Une retraite active
Libérés des contraintes de la vie professionnelle, ils sont invités ...à consommer ou, au mieux, à garder leurs petits enfants. Est-ce là une perspective ? Les nombreuses initiatives prises par des retraités qui se regroupent afin de prendre part à la vie collective, interrogent de manière nouvelle les rapports de citoyenneté.
Reportages extraits de "Avenir vieillesse" (Ceméa) à Besançon et en Picardie
Plateau avec Maximilienne Levet ("La Flamboyance"), Robert Baguet ("Notre Temps" ), Anne-Marie Guillemeard (I.H.E.S.S.).

17 Culture et hôpital
L’hospitalisation d’une personne constitue un moment de la vie celle-ci ; elle doit s’inscrire dans la continuité de son histoire. C’est pourquoi l’hôpital devient de plus en plus un lieu de vie, ouvert sur la cité. Des activités culturelles s’y développent en lien étroit avec le personnel médical.
- Atelier peinture au Centre Roguet à Clichy.
- Animations scientifiques à Nancy.
- Espaces humanisés de l’hôpital de Brest.
- "Salle des départs" de l’hôpital de Garches.
Plateau avec le docteur Bittar (Fondation Roguet), Bernard Dubois (Fondation des Hôpitaux), Bernard Grangez (peintre), Irène Pequerul (Francas), Pierre-Jean Chalvidan (Confluence).

18 Quand le ciné va à vous
Une centaine de circuits de cinémas itinérants sillonnent la France profonde. S’ils ne représentent que 1% des entrées de la fréquentation nationale, c’est, pour bien des villes et villages, un élément déterminant en matière d’animation locale et d’accès à la culture. Au delà du plaisir et de l’émotion, la séance de cinéma constitue pour ces villes l’occasion trop rare d’un rendez-vous commun, d’une rencontre conviviale.
- "Générique" un circuit de cinéma en Normandie.
- "Ecran Mobile" en Franche Comté, rencontres avec des réalisateurs.
- "Ciné Mobile" Région Centre, deux semi-remorques.
- "Cinébus", en Hte Savoie de l’itinérance à l’aménagement de salles.
Plateau avec Pierre Tchernia, Philippe Clément (circuit "Génériques"), Catherine Perdrial (CNC), Alain Veyret (Conseil Général Haute Savoie).

19 Pourquoi militer ? Pour quoi militer ?
Les uns, s’ils ne parlent pas de "grands soirs" ni de "lendemains qui chantent", s’engagent dans des actions permanentes et peu médiatiques, qui les rendent proches du service public ...au risque de l’instrumentalisation ! Les autres, s’ils sont souvent plus médiatisés car clairement vindicatifs, sont plus pragmatiques... au risque du ponctuel, plus proches des problèmes du moment...au risque de l’effet de mode.
- Quelques formes de militantisme en Lot-et-Garonne :
"Eco-terre", Insertion et Humanitaire, Secours Populaire, Crèche parentale, association des parents d’élèves, Aides, F.O.L. et radios associatives.
Plateau avec Albert Jacquard, Philippe Girerd (Fédération des Oeuvres Laïques 47), Martine Barthélémy (chercheur au CEVIPOF).

20 Justice et citoyenneté
Dégradations, bruits, attitudes agressives, ... autant d’entorses aux règles, révélatrices d’une désagrégation du lien social plus que d’un processus délinquantiel élaboré. Se situant le plus souvent à la limite de la légalité, ces "incivilités" sont souvent mineures au regard du code pénal ; pour autant, des dommages doivent être réparés et le citoyen attend que droits et devoirs soient sans cesse réaffirmés : le "lacher-prise" des institutions et de la collectivité face à ces questions d’ordre public ne serait pas acceptable. Face à de tels actes d’"incivilité", des initiatives originales voient le jour qui montrent que l’on peut agir à l’échelon local. L’émission présente ces interfaces "Justice / acteurs du champ local".
Reportages
- Des maisons de la justice et du droit dans le Val d’Oise ; ici, celle de Villiers-le-Bel.
- "l’Université citoyenne" dans les quartiers Nord de Marseille.
- Le Théâtre du Fil à Savigny/Orge.
Plateau avec Lionel Bénaiche (Magistrat), Joëlle Bordais (sociologue), Jo Ros (PJJ Marseille), José Arias (élu St Martin d’Hère), Eric de Barbieux (auteur de "Violence à l’école").

21 Être parent dans la Cité
Depuis vingt ans, les crèches parentales se sont multipliées. Au-delà d’une réponse à la pénurie de places dans les crèches traditionnelles, il s’agit très souvent dans l’esprit de leurs initiateurs de prendre en compte le besoin des parents de participer davantage à l’organisation et à la définition du projet pédagogique des lieux d’accueil de leurs enfants. Aujourd’hui, les professionnels imaginent avec les parents des formes nouvelles de collaboration dans les choix éducatifs ...avec, au sein des quartiers, des conséquences positives évidentes sur le renforcement des liens entre parents !
Reportages
- Une crèche parentale représentative : à Migné-Auxances près de Poitiers.
- Le secteur Petite enfance du centre social Les Doucettes de Garges-les-Gonesse.
- Lille : à partir d’une crèche associative, les parents s’impliquent dans la vie du quartier .
Plateau avec François Gervet (ACEPP), Nathalie Béziat-Langlois ("Enfants d’abord"), Olga Baudelot (CRESAS).

22 La guerre des sexes n’aura pas lieu
Cette émission coïncide avec "la Journée internationale des femmes". "La Vie en Plus" a choisi une fois encore de poser ses caméras en région, dans le Languedoc-Roussillon, pour rendre compte d’engagements citoyens. Des reportages y montrent diverses formes de militantisme au service de la prévention des inégalités et des atteintes à la dignité dont souffrent les femmes, tant au niveau professionnel que dans le quotidien familial. Anne-Marie Couderc et une responsable locale s’appuient sur ces témoignages pour débattre et mettre en relief le rôle de l’éducation en direction des deux sexes, pour que, hommes et femmes ensemble, les choses évoluent ...et que la guerre des sexes n’ait pas lieu.
Plateau avec Anne-Marie Couderc (Ministre délégué à l’emploi, chargé des droits des femmes), Christiane Delteil (Centre Régional d’Information Droits des femmes, Languedoc Roussillon).

23 Incarcération ... réinsertion
"Prendre à l’égard des personnes détenues toutes les mesures destinées à faciliter leur réinsertion dans la société". Cette mission des personnels pénitenciers ne peut être menée à bien qu’en s’appuyant sur des réseaux de partenaires, des relais associatifs, avec leur savoir-faire et leur expérience. L’incarcération, avec la rupture des liens sociaux, familiaux et professionnels qu’elle suppose, peut être à l’origine d’une désocialisation aux effets ravageurs. D’où la nécessité d’actions présentées ici, permettant d’assurer aux détenus un accès aux droits fondamentaux d’une vie citoyenne et sociale.
- La convention culturelle entre la ville d’Agen et son centre de détention.
- Un film réalisé pour "La Vie en plus "par les détenus d’Angoulême.
- Solidarité personnes incarcérées/exclus.
Plateau avec Marie-Thérèse François-Poncet (adjointe au Maire d’Agen), Thierry de Buttet (Unité socio-éducative des Services Pénitentiaires), Michel Roger ("Audaces pénitentiaires"), Jeannette Favre (Fédération des Maisons d’Accueil des familles et amis de détenus) et le comédien Florant.

24 Intégration : épreuve ...et preuves
La question de l’intégration des populations d’origine maghrébine et africaine fait l’objet de nombre de commentaires qui, bien souvent, tendent à entretenir un sentiment de xénophobie. On oublie par trop que les vagues d’immigration passées (italiennes, polonaises, espagnoles, etc) ont suscité de semblables difficulté d’adaptation... pour les Français d’origine et, tout autant, pour ces populations déracinées : l’intégration "en cours" est toujours une épreuve ! Les lycéens et leurs professeurs réunis sur le plateau de l’émission ont tenté de comprendre le phénomène ; ils témoignent et rendent compte de leurs recherches et reportages. Ces derniers apportent la preuve du bon fonctionnement du modèle d’intégration à la Française.
- A Marseille, enseignants et élèves étudient les immigrations successives.
- Des jeunes de Cahors interviewent des artisans d’origine portugaise.
- Au Lycée professionnel de Salon de Provence, un film sur la vie des immigrés.
Emission conçue avec le FAS et réalisée avec le concours du CNDP.
Plateau avec Colette Codaccioni (Président-directeur du FAS), Nourredine Boubaker (FAS), (Raymond Bossard, et Georges Viguié (enseignants à Marseille et Cahors) et leurs élèves.

25 Aménager le temps de l’enfant
En France, on parle beaucoup du "modèle Allemand" d’organisation du rythme de l’enfant, de la répartition, différente de chez nous, entre temps familiaux, temps scolaires et temps de loisirs. Qu’en est-il vraiment ? Ce fameux "modèle" est-il exportable ? ...alors qu’il correspond à une culture qui accorde davantage d’importance qu’en France aux apprentissages et à la socialisation réalisés dans les temps familiaux et de loisirs. Et puis ...ce modèle est-il sans reproches ? ...L’équipe de "La Vie en Plus" a placé ses caméras au sein du colloque Franco-Allemand réalisé sur le sujet à Berlin, qui fait suite à celui qui se tenait en 1996 à La Rochelle.
Emission co-produite avec l’OFAJ.
Plateau avec Georges Fotinos (Inspecteur Général Education Nationale), Jutta Krause (Organisation allemande des parents d’élèves), Manfred Heger (Education/jeunesse de Bavière). Tourné à Berlin.

26 A l’écoute de l’exclusion
Les personnes en grande difficulté voient leurs handicaps rapidement décuplés : à leur situation initiale s’ajoutent souvent des conséquences matérielles, sociales, physiques et psychologiques. C’est avec une force peu à peu diminuée qu’elles devront faire face à une accumulation de démarches, avec le cortège de soucis qui les accompagnent. Des lieux s’ouvrent aujourd’hui pour permettre à ces personnes de reprendre des forces, de retrouver une image personnelle que les premières semaines d’errance ont altérées. Lors de ce premier accueil, l’écoute est essentielle : redonner la parole à ceux qui l’ont perdue, échanger pour établir un diagnostic et pour conseiller. Afin que chacun redécouvre ses droits, ses devoirs aussi, et vive une démarche citoyenne redonnant du sens à sa vie.
Reportages
- Dans les boutiques "Solidarité" de Gennevilliers, Créteil et Perpignan.
- Errance dans les rues de Rennes.
Plateau avec Ghislaine Valadou ("Boutique Solidarité" de Gennevilliers), Michel Carvou (délégué général de la Fondation Abbé Pierre), François Chobeaux (auteur d’une étude sur les jeunes en errance).

27 Toxicomanie en scène
Ils sont particulièrement exposés aux conduites à risques ; les jeunes le savent et se montrent ouverts au dialogue sur les sujets qui touchent à la dépendance ...à condition toutefois que soit évitées moralisation et dramatisation. Quels outils employer pour viser juste ? Des professionnels de la prévention pour la santé ont aujourd’hui recours au jeu scénique, au théâtre, à la musique, au ressort ludique. Des supports d’animation qui, favorisant l’interactivité et l’identification, permettent de libérer la parole, de faire émerger des questions et des réflexions.
Reportages
- Théâtre Forum "Arc en Ciel".
- Théâtre "Les pieds dans la confiture".
- Rap anti-drogue" à Strasbourg.
- "Ados Amor" un film pour la prévention.
Plateau avec Marguerite Arène et Santiago Serrano (Mission prévention toxicomanie au Conseil Général Seine St Denis), Philippe-Jean Parquet (psychiatre), Zarina Khan (philosophe, écrivain et metteur en scène), deux jeunes du Conseil de jeunes de Strasbourg et deux jeunes rappeurs.

28 Science sans conscience...
"Science sans conscience n’est que ruine de l’âme", le précepte rabelaisien est préscientifique, puisque la science moderne n’a pu se développer qu’en se délivrant de tout jugement de valeur, n’obéissant qu’à une seule éthique, celle de la connaissance. Mais il devient péri-scientifique, dans le sens où de multiples pouvoirs de manipulations et de destructions posent désormais au scientifique, au citoyen et à l’humanité entière le problème du contrôle éthique et politique de l’activité scientifique....La science est devenue un problème civique, un problème des citoyens" (Edgar Morin)
Les reportages de cette émission montrent les activités de Clubs Inserm Jeunesse qui entreprennent de vulgariser les connaissances ...sans "déifier" les sciences, en révélant au contraire les doutes et les interrogations qui font le quotidien des chercheurs.
Plateau avec Edgar Morin, sociologue et les membres du Club Inserm Jeunesse de Lons-le-Saunier.

29 La presse à l’école, à l’école de la presse
"La Vie en Plus" a souhaité s’associer à la Journée internationale de la liberté de la presse, en partenariat avec Reporters sans Frontières et avec le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Moyens d’Information). Celui-ci oeuvre pour un rapprochement entre les jeunes et les médias : il organise notamment la "Semaine de la presse dans l’école" qui permet à quatre millions d’élèves de découvrir l’importance d’être informé, la variété de la presse et son rôle dans la vie des citoyens. 540 médias participent à cette opération.
Reportages
- La presse dans une école maternelle de Bourg-en-Bresse.
- La radio du Lycée Chennevière-Malézieux.
- Journée de la Presse dans un collège de La Rochelle.
Plateau avec Ivan Levaï (directeur de rédaction de La Tribune Desfossées, Président duCLEMI), Daniel Junka (journaliste "Reporters sans Frontières"), Evelyne Bevort (directrice déléguée du CLEMI).

30 Apprendre l’Europe, apprendre l’Euro
Lors de la "Journée de l’Europe", l’émission évoque les milliers de rencontres et festivités programmées ce 9 mai, mais aussi d’actions qui se développent toute l’année sur le thème de l’Union Européenne. En effet, la complexité des questions que pose cette Union qui n’a pas de modèles passés, la quantité d’informations d’origines diverses et souvent spécialisées, les prises de position évidemment contradictoires que celle-ci engendre, rendent nécessaires les outils documentaires et les centres d’information à l’usage du grand public. Des initiateurs de manifestations liées à la journée de l’Europe, des responsables d’organismes et centres d’informations sur l’Europe rendent compte au cours de cette émission des interrogations les plus fréquemment exprimées par le grand public.
Reportages
- "Sources d’Europe" un centre documentaire unique en son genre.
- la Maison de l’Europe d’Avignon met sa ville aux couleurs d’Europe.
- un travail surprenant : 206 enfants belges ont réalisé un film sur l’Euro.
Débat avec autour de Jérôme Bouvier : Jean-Louis Bourlanges (Député européen, Président du Mouvement européen / France, coordinateur des manifestations de la journée de l’Europe), Annie Blasco ("Sources d’Europe"), Christian Huard (Adeic-FEN).

31 L’Europe contre le racisme
Un racisme latent semble s’installer dans les têtes, y compris lorsque la population immigrée est absente et qu’il n’existe pas de problèmes de cohabitation. Et pourtant, depuis bien longtemps des organisations antiracistes aux actions méritoires tentent d’endiguer le développement de cette idéologie ! Aujourd’hui beaucoup d’associations militantes affirment qu’il leur faut repenser leurs actions. A l’occasion de l’Année Européenne contre le racisme, La Vie en Plus se devait d’interroger à ce sujet des responsables et des militants.
Reportages
- Un CD Rom multilingue, destiné à la formation d’adultes à la lutte contre le racisme.
- Rap contre le racisme à Rilleux la Pape.
- Fête interculturelle à Lyon.
- En Hollande.
Plateau avec Danielle Mitterrand (France-Liberté), Maria Manuella Borges Diniz et Pascal Micaelli.

32 Plaisir d’apprendre
Tout commence par l’accompagnement scolaire : aide aux devoirs, révisions des leçons. Toutefois, et pour beaucoup d’enfants, cela ne suffit pas à combattre leurs blocages par rapport à la scolarité. Chez eux, il est essentiel d’apprendre en se faisant plaisir ...de se réconcilier avec le monde des connaissances. Ici et là, grâce au dialogue, la relation s’installe ; l’éducateur, souvent par le biais de pratiques culturelles et sportives, ouvre progressivement l’horizon des enfants sur l’autre, la société.
Reportages
A Valence et Bordeaux.
Plateau avec : Eric Favey (La Ligue), Maurice Laubry (adjoint au maire de Colombes), René Petit (chargé de mission Midi Pyrénées - FAS).

33 Mobilisation locale pour l’emploi des jeunes
L’année 1997 sera t-elle vraiment, selon les termes du Président de la République, celle de l’emploi des jeunes ? Nombre d’organismes militent en ce sens. En première ligne, la DIIJ (délégation interministérielle à l’insertion des jeunes) grâce à son réseau de 700 missions locales et PAIO (permanences d’accueil, d’information et d’orientation). Autour de ces structures, la mobilisation locale de tous les acteurs liés à l’emploi apparait comme une priorité.
Reportages
- Strasbourg : partenariat avec les entreprises dans le cadre des grands chantiers.
- Nancy : espace cyberjeunes pour l’emploi.
- Actions de parrainage dans tout le pays (objectif : 10 000 parrains d’ici la fin de l’année).
- Castres, toute la ville se mobilise : l’emploi dans la rue.
Plateau avec Hervé Serieyx (Délégué DIIJ), Michel Crozier (sociologue) Annick Brunet (Mission locale de Salon-de-Provence).

34 Histoires de coeur : les Fondations
Un hommage à des donateurs et aux Fondations qui soutiennent associations et bénévoles. La Fondation de France, tout d’abord, qui, grâce à la générosité des Français aide des milliers d’associations à lutter contre les souffrances et l’injustice ; outre cette aide directe, elle gère et conseille plus de 400 Fondations : certaines initiées par de simples particuliers.
D’autres Fondations d’entreprises, non regroupées sous l’égide de la Fondation de France, sont ici à l’honneur, telle la "Fondation RATP pour la Citoyenneté".
Reportages
- Fondation Salavin Fournier : soutenir des jeunes gens de suivre leurs vocations.
- Fondation Groupe Air France (Oscar du Mécénat-Solidarité 97).
- Fondation d’entreprise RATP pour la Citoyenneté.
Plateau avec Jean Dromer (Président de la Fondation de France), Jacqueline Blanchy (Fondation "Les Arts et les Autres", créée par ses soins), Gérard d’Andréa (Président, Fondation d’entreprise RATP pour la Citoyenneté).

35 Les exclus de la société de l’information
Le temps serait donc venu de la société de l’information ! Avec elle, selon certains, finies les frontières du savoir, les nouveaux outils de communication vont permettre à chacun de démultiplier ses chances..."La Vie en Plus" invite à s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence des autoroutes de l’information, et à s’interroger sur ces affirmations.
Reportages
- Le net dans la ville de Parthenay.
- Inclus et exclus du net à Palo-Alto (Etats Unis).
- Une inspectrice de l’EN de Sète et un militant à Strasbourg.
- Interview exclusif de Madame Trauttman, Ministre de la Culture et de la Communication.
Plateau avec Jimmy Jammar (Direction éducation, formation, jeunesse de la Commission européenne), Michel Hervé (Maire de Parthenay), François Mahieux (Directeur Général de l’UNAF), Richard Joffo (réalisateur), Marcel Desvergne (Délégué Général, Université de la Communication).
Tourné à Hourtin, dans le cadre de la 18è Université d’été de la communication.

36 Les médias peuvent-ils tuer le politique ?
Des discours dont on n’extrait qu’une seule phrase... Des actions de terrain négligées parce qu’elles ne sont pas spectaculaires... des messages fabriqués par des communiquants en fonction de contraintes seulement médiatiques... et la dérision sur les élus du suffrage universel ... "La Vie en Plus" examine les moyens pour les citoyens de redevenir, malgré cette présentation médiatique, des acteurs du débat politique.
Reportages
- Un sujet sur la campagne électorale de N. Mamère.
- Interview du directeur de rédaction et d’un journaliste politique du journal Sud-Ouest
- Interviews de journalistes et de responsables politiques, dont Madame Trauttman, Ministre de la Culture et de la Communication
- Un extrait des "Guignols de l’Info".
Plateau avec Roland Cayrol (Directeur Conseil Sondages Analyses), Noël Mamère (journaliste, député-maire de Bègles), Thierry Saussez (PDG Image et Stratégie Europe), Claude Julien (Président de la Ligue), Claude Sérillon (Journaliste A2).

37 Être femme en milieu rural
Les femmes jouent un rôle déterminant dans le maintien et le développement des activités en milieu rural. La présence sur le plateau de la première femme présidente d’un syndicat agricole laisse augurer d’une évolution en cours...
Plateau avec Christiane Lambert (Centre National des Jeunes Agriculteurs), Marie Lise Semblat (fondatrice de l’Aster), Bertrand Hervieu (sociologue).

38 Un logement...en attendant
Après l’émission “ A l’écoute de l’exclusion ” qui témoignait d’initiatives prioritaires en direction des SDF : les points d’accueil de jour, ce second volet traite des logements mis provisoirement à la disposition des personnes en difficulté.
Plateau avec Louis Besson (Secrétaire d’Etat au Logement), Claude Chigot (EUROPIL), Roberta Bernard (Centre social Halles), Eric Jouan (Interlogements).

39 Colporteurs du livre
La lecture ...hors des sentiers battus. Pour beaucoup lire demeure un luxe qu’on ne s’offre pas à la maison et qu’on n’ose pas aller chercher à la bibliothèque. Pour donner -ou redonner- le plaisir de lire à tous ceux-là, des femmes et des hommes amènent le livre là où il n’est pas d’habitude.
Plateau avec Riccardo Montserrat (auteur et intervenant sur le terrain), Annie Jogand (Direction du livre), Michèle Petit (sociologue), Fabienne Corbineau (FOL 41).

40 Mères courage
Au cœur des quartiers et des cités, des mères se mobilisent pour tenter de résoudre des problèmes et apaiser des tensions. Solidaires, combatives, elles sont aujourd’hui des relais indispensables face à l’école, aux institutions et pour les habitants entre eux.
Plateau avec Ada Souareg et Hassina (Safia-Lille), Pierre Cardo (député-maire de Chanteloup-les-Vignes), Adil Jazouli (sociologue).

41 Se former par l’Europe
Le “Service Volontaire Européen“ est une action “pilote ” initiée par la Commissaire Edith Cresson, ancien Premier Ministre, présente sur le plateau. Les invités y commentent cette nouvelle approche de la mobilité et de la citoyenneté européenne.
Plateau avec Edith Cresson (Commissaire Européen), Gilles Baccala (mission nationale du Service Volontaire Européen), Bernard Bastien (sociologue), Catherine Cerro (volontaire).

42 Comité d’entreprise. Pour quoi faire ?
Les CE sont surtout connus pour leurs “ œuvres sociales ” ; ce sont aussi des organismes de concertation et de contrôle au sujet des choix économiques et sociaux de l’entreprise. L’actualité (la conférence sur l’Emploi) conduit les invités à s’intéresser plus particulièrement à ce second volet.
Plateau avec Christian Dufour (sociologue), François Laurent et Jocelyne Leroux (élus de CE), Lydia Villefeu (CJD, cadre dirigeant), Jean Relet (réalisateur, ancien responsable ouvrier).

43 Travail et handicap
Une émission réalisée à l’occasion du 10e anniversaire de la Loi sur l’obligation d’emploi des personnes handicapées. Plus de 60% des entreprises y font appel ; les autres participent au Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
Plateau avec Patrick Ségal (délégué interministériel aux personnes handicapées), Élisabeth Mercier (Ceméa), Georges Bénizet (Organisme d’insertion et de placement), Julien Prunet.
Émission réalisée avec le concours de l’AGEFIPH et le soutien du Ministère de l’Emploi.

44 Parole d’enfant
À l’occasion de la Journée des Droits de l’enfant, “La Vie en Plus” se penche sur un droit de l’enfant fondamental et quotidien : le droit d’être écouté et entendu. Quelles suites l’adulte donne-t-il à cette parole du mineur, comment va-t-il “traduire” celle-ci ?
Plateau avec Martine Gruère (École des parents et éducateurs), Agnès Fichot (avocate), Pierre de Rosa (Les Francas) et des élus d’un conseil d’enfants.

45 Émigrations... et migrations
Qu’en est-il des flux migratoires ? Pourquoi émigre-t-on ? Des questions qui réveillent parfois peurs et fantasmes... souvent sans rapport avec la réalité. “La Vie en Plus” se penche sur les raisons historiques et sociologiques qui sont à l’origine de ce décalage.
Plateau avec Philippe Dewitte (“Hommes et migrations”), Pascal Blanchard (historien, pdt ACHAC), Macadou Nadye (journaliste et écrivain sénégalais), Zora Hamdanr (réalisatrice), Malek Chebel (écrivain et anthropologue).

46 Sida : l’accompagnement
Proches des malades, volontaires bénévoles, médecins... ils se mobilisent pour accompagner dans leur vie quotidienne les personnes atteintes par le VIH. Un soutien fondé sur l’écoute et le dialogue, que les nouveaux traitements rendent aujourd’hui encore plus indispensables.
Plateau avec Marie-Claude Bergman (AIDES), Pascal Grantelle (Volontaire AIDES), Docteur Anne-Marie Py (Villa-relais Pau), Pascal Guyomard (Sida Info Service).

47 Associations et nouveaux emplois
Avec le Programme “Nouveaux services, nouveaux emplois pour les jeunes”, la capacité des associations à professionnaliser des activités émergeantes est au cœur de l’actualité. Ce ne sont pas tant des nouveaux métiers qu’il convient d’identifier mais des activités de service grâce auxquelles usagers, bénévoles, prestataires, etc. trouveront leur compte.

Plateau avec Jean-Paul Chaze (DRTEFP), Danièle Masure (Régie de quartier Maubeuge), Jean-François Caron (élu régional), François Slotala (Comité de bassin d’emploi Dunkerque), Jean-Marc Roirant (La Ligue), Jean-Louis Laville (sociologue).
Émission réalisée avec le concours du CRIDA et le soutien du Ministère de l’Emploi.




24/04/2006
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2018
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN