Éduquer à l’environnement

P. Giolitto et M. Clary, Hachette-Éducation, Collection profession enseignant

375 pages de référence pour tout éducateur intéressé par l’éducation à l’environnement (EE).
Cet ouvrage sort dans une collection visant le public IUFM et constitue une reconnaissance de l’EE. Il est le fruit du travail de deux personnalités de l’EE rencontrées dans nos diverses actions : Maryse Clary, formatrice en IUFM et Pierre Giolitto, Inspecteur général chargé de l’EE.
Riche, documenté, c’est un tour d’horizon complet de l’EE : définition, origine, histoire... mais aussi pistes pour l’inter-disciplinarité, les partenariats, la formation.
L’EE, comme d’autres éducations à..., interroge le rôle de l’école dans la société. Le choix des auteurs est proche du nôtre : une école qui re-situe l’instruction dans une mission plus vaste d’éducation d’un citoyen confronté à des réalités nouvelles, mouvantes...
Mais que de difficultés sur ce chemin ! Il y a certes eu ces dernières années (et les auteurs y ont joué un rôle), des prises de positions importantes (Inspection générale, déclaration du Conseil national des programmes), relayées par un protocole interministériel et l’opération « 1000 défis pour ma planète ».
Mais les résultats actuels sont loin des espérances. Si les disciplines intègrent davantage l’environnement, l’inter-disciplinarité, la pédagogie de projet restent encore en retrait (une pédagogie de projet qu’il aurait été utile d’approfondir dans l’ouvrage).
Car l’EE se heurte à trois obstacles fondamentaux (repérables avec des nuances dans le primaire et le secondaire) : la tyrannie des programmes et des matières, l’organisation rigide du temps scolaire, le manque de travail d’équipe des enseignants. Auxquels s’ajoutent aussi des problèmes de moyens (voir par exemple les classes de découvertes des dernières années).
Une formation initiale et continue, évoquée largement dans l’ouvrage, peut être un atout. Mais elle doit aller de pair avec des choix sur des missions et l’organisation de l’école, faute de quoi l’EE, et plus largement « la formation éco-civique de tous les jeunes du pays » cherchera encore longtemps son second souffle.

Jean-Louis Colombiès
Responsable national EE aux Ceméa



Tous les articles de :
  • Jean-Louis Colombiès

  • 31/05/1996
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    REN 2018 Valras
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN