Compagnon de Freinet

Michel Barré, Itinéraires, Ivan Davy éd

Les apprentissages les plus profonds, pour les créateurs comme pour les chercheurs, ne s’effectuent pas dans une relation d’enseignement mais par compagnonnage, en voyant agir pour son propre compte quelqu’un qui en sait davantage et accepte de dévoiler, en plus de ses compétences, ses hésitations, ses tâtonnements, ses erreurs.
Dans cette phrase, l’une des toutes premières de ce petit livre de 112 pages, tient l’essentiel de ce qui sera développé dans les onze premiers chapitres sur les seize qui composent l’ouvrage.
Après avoir clairement expliqué la genèse de sa rébellion - on pourrait presque écrire : de ses rébellions, tant il a de comptes à régler avec l’Occupation, la guerre, l’école, une vocation perdue d’architecte, le(s) parti(s), la hiérarchie - et la nature de cette rébellion - ni hargne, ni abandon, ni dépit. Michel Barré raconte une vie - sa vie- et ses rencontres. Rencontres avec des lieux, avec des institutions, avec des personnes. Et Célestin Freinet (le prénom n’est jamais employé...) est l’une de ces personnes. Michel Barré tient à affirmer que cette rencontre ne créera entre eux ni rapports maître-élève, ni chef-subordonné, ni gourou-adepte. Comme l’a brillamment expliqué Hegel en d’autres temps, de tels rapports exigent l’acceptation de son rôle par chacun des deux acteurs. Or, aucun de nos deux partenaires n’était, ici, prêt à assumer l’un des emplois cités... L’auteur aurait mauvaise grâce à réfuter l’importance de sa présence et de son action dans l’histoire de l’ICEM (Institut Coopératif de l’École Moderne). Pourtant, de ce roman d’une vie (qui se dévore effectivement comme un roman) qui se refuse tout autant à être un panégyrique de Freinet qu’une autoglorification de son auteur, l’un et l’autre sortent grandis : l’idole apparaît plus humaine et le collaborateur plus autonome. Et c’est très bien ainsi. Freinet l’aurait certainement aimé. Nous ne pouvons qu’être fiers de ce que cet ancien stagiaire de Gisèle de Failly a apporté aux colonies de vacances (maternelles notamment) et aux Ceméa (dont il fut très longtemps instructeur), montrant, une fois de plus (et il y consacre quelques pages savoureuses), que ceux qui ont cherché à opposer ICEM et Ceméa n’ont jamais rien compris au film... Quelques considérations sur les “ meneurs ” dans les groupes de jeunes, la responsabilité, l’utopie, l’humilité (et... l’humiliation) - entre autres - méritent une attention particulière et contribuent à la richesse d’un livre qui prouve que seize courts chapitres sincères et travaillés apportent parfois plus qu’un traité de 400 pages.

Gérard A. Castellani
A.T. Provence - Alpes - Côte d’Azur



Tous les articles de :
  • Gérard A. Castellani

  • 31/10/1997
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    REN 2018 Valras
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN