Quelques nouveaux titres

Éditions théâtrales

« Le théâtre qui s’écrit aujourd’hui parle d’aujourd’hui. Il en parle même aux enfants, aux adolescents, aux adultes inachevés que nous sommes tous. »
Telle est la philosophie de la collection Théâtrales Jeunesse lancée par les éditions Théâtrales en septembre 2001. Avec le même désir et la même exigence de qualité littéraire que dans les autres collections, la maison a décidé de consacrer une collection aux jeunes lecteurs et comédiens, mais également aux adultes préoccupés par ces questions de jeu dramatique pour un jeune public.
Une hésitation jusqu’à présent motivée par une conviction toujours bien ancrée qu’il n’existe pas un théâtre pour les adultes et un autre pour les enfants, mais une seule exigence dans la forme choisie par les auteurs et dans les thèmes défendus.

Aujourd’hui, quatorze titres tentent de répondre à une demande non pas exclusivement marchande, mais en termes de conseils de formateurs, d’enseignants ou d’éducateurs avides d’horizons littéraires nouveaux capables également de faire naître le jeu.
Les ballons colorés présents sur les couvertures sont synonymes d’un envol prochain grâce à la lecture et à la mise en jeu de ces textes, ne reléguant pas le jeune public au rang de cible idéale pour le déversement habituel de contenu télévisuel, mais l’aidant plutôt à grandir en se passionnant pour des thèmes universels comme la tolérance, l’altérité, le jeu et l’humour.

Les quatorze titres
Méhari et Adrien-Gzion de Hervé Blutsch.
Les Ananimots-Grigris de Roland Shön.
Ma famille de Carlos Liscano, traduit de l’espagnol par Françoise Thanas.
Histoire de l’oie de Michel-Marc Bouchard.
C’est toi qui dis, c’est toi qui l’es (t. 1 et 2) d’Yves Lebeau.
L’été des mangeurs d’étoiles de Françoise du Chaxel.
Salvador, La montagne, l’enfant et la mangue* de Suzanne Lebeau.
Les Escargots vont au ciel de Dominique Paquet.
Le Journal de grosse patate de Dominique Richard.
Sketches* de Karl Valentin, traduit de l’allemand par Jean-Louis Besson et Jean Jourdheuil.
Coup de bleu de Bruno Castan.
Neige écarlate* de Bruno Castan.
Belle des eaux de Bruno Castan.

* Ces trois titres sont cités par l’éducation nationale comme « œuvres de référence pour une première culture littéraire » en cycle III.

Pierre Panos



Tous les articles de :
  • Pierre Panos

  • 31/01/2003
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    REN 2018 Valras
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN