Réf. 407
Jeunes Médias Violences
Le rapport du CIEM

Préface de Jacqueline Costa-Lascoux
Éditions Economica, 154 pages, 2002

Les auteurs
Divina Frau-Meigs, professeur, sociologue des médias, enseigne à l’Université d’Orléans. Elle a récemment publié Médiamorphoses américaines (PAris, Economica, 2001).
Sophie Jehel, agrégée en sciences sociales, est chargée de mission pour la protection de l’enfance au Conseil supérieur de l’audiovisuel.
Les deux auteurs ont publié Les écrans de la violence. Enjeux économiques et responsabilités sociales chez Economica.

Le livre
La liberté d’expression et le respect des télespectateurs, en particulier celui du jeune public, sont-ils des principes antagonistes ? Peut-on parvenir à les (ré)concilier ? Les médias sont-ils des pourvoyeurs d’images et de messages qui entretiennent chez les jeunes des comportements violents ? Peut-on stopper l’inflation ? Avons-nous pris conscience de l’impact des médias dans l’éducation et la socialisation des enfants ? Peut-on encore croire au Père Noël ?
L’ouvrage, issu du rapport élaboré pour le Collectif Interassociatif Enfant et Médias propose à ces questions complexes des réponses constructives toutes complémentaires : remettre sur pied une politique volontariste pour les programmes pour la jeunesse, donner au droit de la protection de l’enfance une cohérence sur l’ensemble des médias, donner à l’éducation aux médias un nouveau départ avec des moyens et des outils, lancer une politique de la recherche qui évalue l’impact des médias sur la socialisation de l’enfant ainsi que les politiques mises en place pour y remédier, doter le CIEM d’un outil pour entretenir un dialogue intelligent entre la société civile, les médias, les producteurs, les auteurs, les chercheurs et les pouvoirs publics, le Forum du CIEM et ses observatoires.


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)