Réf. 294
Quartiers, conflits, acteurs

Sous la direction de Jean-Pierre Boivin, Vincent Peyre et Annick Prigent
Érès, 150 pages, janvier 2002.

Cet ouvrage rassemble et valorise des récits d’acteurs " de terrain " en postes socio-éducatifs dans les quartiers réputés sensibles. Ces témoignages, vifs et cohérents, offerts par les étudiants du Dispositif expérimental de formation (DEF), tournent pour la plupart autour d’une " méchante affaire " et ont été choisis pour leur capacité à en dire long sur les jeunes et les habitants dans le quotidien de leurs interactions, sur l’action de proximité des intervenants socio-éducatifs et de leurs équipes, sur les institutions parties prenantes, et sur les rapports croisés et complexes des uns et des autres. Ils laissent apparaître en arrière-plan l’histoire d’un territoire d’intervention, les transformations de sa morphologie urbaine, de son peuplement, de ses équipements, si bien que le lecteur est invité à délaisser l’idée générale de banlieue et à découvrir un quartier ou une cité dans sa configuration urbaine et sociale singulière.
Divers spécialistes de ces questions donnent la réplique à ces récits groupés par thème, et font ainsi apparaître les constantes et les lignes de perspective de la situation présentée.
Le patient travail de défrichage entrepris dans le cadre de la formation expérimentale de professionnels de terrain permet ainsi l’émergence d’inventions que tous les acteurs aux prises avec les " jeunes des banlieues " appellent de leurs vœux.


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)