Réf. 124
Face à l’enfermement : accompagner, former, transmettre
Petit traité de l’ouverture des cages

Sous la direction de Thierry Goguel d’Allondans
Éditions ASH ,
156 X 240, 218 pages, avril 2003.

Le livre
Au coeur des diverses formes de la relation d’aide, les professionnels des secteurs sanitaires et sociaux connaissent et vivent de profondes mutations des espaces qui leur sont sont dévolus.
Or, la relation à l’autre (accueillis/accueillants, hôte qui donne l’hospitalité/hôte qui la reçoit, institués/instituants...) indispensable, ne suffit jamais au fondement d’une pratique professionnelle qui ne prend son sens que d’un « au-delà » (de l’autre, de ses pratiques). Cet « au-delà », cet « espoir qui se glisse à travers l’opacité des obstacles » (François Tosquelles) nécessite, inlassablement, un travail de la pensée jamais acquis, jamais achevé, jamais immédiatement finalisable.
Les travaux de François Tosquelles et Jean Oury, pionniers parmi d’autres de ce mouvement, nommé en 1952 « Psychothérapie institutionnelle », nous invitent, avec une belle constance, à poursuivre ces réflexions. Comment différencier ce qu’il en est de l’individu (souvent objectivé, instrumentalisé, des différentes classifications nord-américaines en matière de psychiatrie aux chartes qualité des établissements) et ce qu’il en est de la personne et des échanges qu’elle promeut et qui la constituent ? Comment éviter de se prendre pour un statut, de trop spécialiser et techniciser les rôles, d’homogénéiser une fonction vide de tout partage ? Comment permettre l’émergence d’un Collectif, au sens conceptualisé par Oury, cette machine abstraite à traiter l’aliénation dans le champ institutionnel ?
Les contributions à cet ouvrage éclairent, à partir de pratiques cliniques dans des lieux qui révèlent différentes formes d’enfermement, les enjeux de la relation d’aide, de la formation professionnelle, continuellement à penser, à approfondir, à soigner... Les approches transdisciplinaires s’appuieront essentiellement mais non exclusivement sur les pistes frayées par la psychothérapie institutionnelle.


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)