Réf. 69
L’errance active
Politiques publiques et pratiques professionnelles

François Chobeaux
Éditions ASH,
156 X 240, 96 pages, mars 2001.

L’auteur
François Chobeaux travaille depuis de nombreuses années sur les questions liées à l’insertion sociale des jeunes, à la fois comme intervenant social et comme chercheur.
Il conduit ces actions à partir de la direction pédagogique nationale des Ceméa dont il est un des responsables.

Le livre
L’« errance active » qualifie cette façon qu’ont les jeunes adultes et les grands adolescents qui se disent zonards de conduire leur vie en rupture affirmée et revendiquée avec la norme.
Apparu peu à peu à la fin des années 80 à l’occasion de rassemblements de ces jeunes en marge des grands festivals, le phénomène fait maintenant partie du paysage humain et social de toutes les villes d’importance.
Parallèlement, depuis une dizaine d’années, des professionnels de jeunesse et d’insertion accordent une attention toute particulière à ces jeunes et tentent d’apporter des réponses adaptées à leur marginalité et à leurs souffrances cachées.
L’auteur de cet ouvrage, au cœur de la démarche et de la réflexion sur l’accompagnement social des « errants » analyse les évolutions, les aménagements et les difficultés des pratiques professionnelles. Il interroge également l’état et l’adaptation des politiques publiques dans leurs façons de prendre en compte ce public.


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)