Grammaire de l’imagination
Gianni Rodari, Rue du Monde

Ah que voilà un livre rafraîchissant dont la lecture devient rapidement jubilatoire pour qui s’intéresse au monde des histoires, des contes, de l’imaginaire et de l’imagination. Jusqu’au titre qui est un clin d’œil. Grammaire de l’imagination, pour un ouvrage qui est à des années lumière de ce que nos inconscients réfutent du grammatical  ! C’est brillant, c’est subversif, c’est pétillant, ça remue méninges et affects, ça donne envie de faire, envie de créer, envie d’imaginer, envie d’aider à imaginer. Ah le pouvoir d’imaginer ! Salutaire en ce début de siècle, non ? Nous sommes tellement en quête d’imagination culturelle, sociale voire politique ! Et si nos enfants s’y préparaient un peu plus activement que nous ? (c’est ainsi que Rue du monde présente l’ouvrage). Indispensable  !


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)