Édouard Claparède

D’une théorie de l’adaptation à une pédagogie centrée sur l’intérêt de l’enfant

Édouard Claparède (1873-1940), médecin et psychologue suisse (Genève) fut le préfacier du premier livre de John Dewey traduit en français.

Claparède considère l’enfant comme un être vivant et l’éducation comme la vie : une dynamique d’adaptation. Il élabora une théorie pédagogique centrée sur l’intérêt de l’enfant, compris moins comme l’intérêt que l’enfant porte à quelque chose et que comme ce que l’enfant à intérêt à faire.

Les idées « progressistes » de Claparède, fondements de l’éducation nouvelle, sont le reflet de son époque : une confiance dans la science qui, soutenue par la morale, permettrait à l’homme d’échapper à la barbarie.

A voir sur Internet :
- Extrait de Perspectives : revue trimestrielle d’éducation comparée - UNESCO : Bureau international d’éducation, vol. XXIII, n° 1-2, mars-juin 1993, p. 161-173.
http://www.ibe.unesco.org/publications/ThinkersPdf/claparef.pdf


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)