Gaston Mialaret


Promoteur des sciences de l’éducation, pour une formation complète des enseignants

De l’école normale de Cahors à l’université de Caen, la carrière de Gaston Mialaret (1918 - ), qui succéda à Wallon comme président du GFEN et fut directeur du bureau international de l’éducation (Unesco) à Genève en 1987-1988, est marquée par des innovations : de l’organisation d’une sixième nouvelle à la transformation de sa chaire de psychologie en chaire de « sciences de l’éducation ».

Ne concevant pas de séparer la recherche de la pratique, il veut penser scientifiquement les processus éducatifs, et fait de la formation pédagogique des personnels du système éducatif l’axe de la rénovation et de la démocratisation du système éducatif.

A voir sur Internet :

- http://www.gfen.asso.fr/catalogue/ouvrages/themes/reperes.htm
- http://www.gfen.asso.fr/histoire/presidents.htm

Références bibliographiques :

- Éducation nouvelle et monde moderne, PUF, 1966

- Introduction aux sciences de l’éducation, Delachaux et Niestlé, UNESCO, 1985
- Pédagogie générale, PUF, 1991
- Les sciences de l’éducation, PUF, « Que sais-je ? », n° 1645, 10ème éd.
- Propos impertinents sur l’éducation actuelle, PUF, 2003
- Gaston Mialaret, l’éducateur, le pédagogue, le chercheur. PUF, L’éducateur 1993


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)