Évitons la catastrophe !

Appel lancé, à l’initiative d’Antoine Prost, par le CRAP-Cahiers pédagogiques.

Alors que le dispositif décidé par le ministère pour l’école primaire n’est qu’un trompe l’œil et que la rentrée prochaine se prépare dans la confusion, il faut nous faire entendre en exigeant l’annulation des dernières mesures.

Le 28 mai, Antoine Prost lançait dans Le Monde comme historien de l’Education un vigoureux appel contre ce qu’il appelait un « Munich pédagogique » : dans un lâche consentement, tout le monde semblait accepter la réduction à moins de 140 du nombre de jours de classe à l’école primaire. Il nous a proposé de mettre en place sur notre site un appel à signatures, destiné à tous ceux qui, à côté d’autres protestations peut-être, ne veulent pas cautionner une mesure démagogique et contraire à la réussite scolaire. Alors que le dispositif décidé par le ministère n’est qu’un amer trompe l’œil et que la rentrée prochaine se prépare dans la confusion générale, il faut nous faire entendre en exigeant l’annulation de cette mesure et une vraie concertation sur le volume et l’organisation du temps scolaire.

- Lire et signer cet appel


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)