Merci Françoise Dolto, merci Claude Lévi-Strauss

Les commémorations vont leur train, comme à l’Unesco en décembre celle de Françoise Dolto-Marette (1908-1988), née il y a cent ans déjà. Succédant aux pionnières Sophie Morgenzstern et Jenny Aubry, on lui doit un effort remarquable de transmission de la psychanalyse avec les enfants, aux côtés de Jacques Lacan, ainsi une intervention directe auprès du public, par la radio où elle animait une émission populaire sur France Inter : « Lorsque l’enfant paraît », avec le journaliste J. Pradel. Elle inventa aussi une « Maison verte » à Paris, lieu d’accueil parent-enfant non formel (anonyme et gratuit, animé par des psychanalystes bénévoles) destiné à favoriser une prévention des troubles de la petite enfance.
Lire la suite...


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)