LA MIXITÉ SEXUÉE DANS L’ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE D’ANIMATEUR-TRICE

Support

Mémoire de recherche

Origine

Ecrit par Magali Bacou, sous la direction de Nicky Le Feuvre et Corinne Saint-Martin. Université de Toulouse Le Mirail, juin 2003.

Public visé

Professionnel-le-s

Descriptif

L’objectif de cette étude est de répondre à un ensemble de questionnements sur la mixité dans l’activité professionnelle que constitue l’animation. Animateurs et animatrices ont-ils la même formation ? Deviennent-ils animateur-trice-spour les mêmes raisons ? Bénéficient-ils du même statut à l’intérieur du domaine professionnel ? C’est-à-dire est-ce que le travail fourni par un animateur, ou plus exactement, ses pratiques sont-elles perçues comme étant identiques à celles d’une animatrice ? Qu’en est-il sur le terrain ? Proposent-ils, et mènent-ils les mêmes activités ? Observe-t-on des parcours professionnels différenciés selon le sexe ? Aujourd’hui, la féminisation de cette activité se fait de plus en plus visible, notamment dans le domaine socioculturel ? Or, que pouvons-nous apprendre de l’histoire de cette activité du point de vue de l’évolution de sa composition sexuée ? Quelles sont les raisons de cette féminisation ?

Mots-clés

parité ; mixité ; genre.

Où trouver cet outil ?

Centre ressources
Ceméa Ile-de-France
50 rue de la République
95100 Argenteuil


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)