Alter égaux, Invitation au féminisme
Robert Laffont, octobre 2000, 187 pages, 16,60 €

Militante féministe, Clémentine Autain est aussi adjoint au maire chargé de la jeunesse à la ville de paris. Dans Alter égaux, elle nous invite (réinvite ?) au féminisme.
La domination masculine, elle la débusque au quotidien ; d’une façon presque chirurgicale, du coiffeur aux couloirs du Sénat, dans la précarité au travail aux quotidiens de l’intime.
À travers ce livre, elle rappelle les temps forts du combat féministe des années soixante-dix ; très référencé de citations d’autres militantes féministes qui ont ouvert la voie à cette lutte contre les violences et les discriminations faites aux femmes, elle enfonce le clou, par moult exemples d’une actualité brûlante et incisive. Ces trente dernières années ne doivent pas nous faire oublier qu’il reste beaucoup à faire !
Mais à travers son combat pour une égalité femme-homme à construire pour un monde différent, elle ouvre une voie nouvelle : repenser les rapports sociaux, les rapports humains entre sexes différents afin d’inventer un monde où ni elle, ni lui ne seraient dominants, mais où tous deux fonderaient par cette égalité un monde nouveau.
Ce livre invite à s’engager, à militer comme son auteur pour ce juste combat ; cette invitation au féminisme pose comme centrale la question de la domination homme-femme et de ces enjeux dans notre monde moderne.

Jean-Luc Pieuchot


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)