Pistes pour la découverte de la nature et de l’environnement
Louis Espinassous, Éditions Milan

Enfin le voilà ! Le véritable manuel pour l’animation nature-environnement. Beaucoup en parlaient, certains ont tenté sans réussir. Louis l’a fait... Avec un énorme travail (même s’il rappelle lui-même qu’il s’agit d’un livre de fonctionnaire) et au prix d’une longue histoire (que nous avons un tout petit peu partagé à quelques-uns, avec lui).
C’est une réussite. Le côté riche mais touffu du contenu est bien atténué par la maquette et des illustrations au service du texte.
“ Pistes ” s’adresse à des éducateurs au sens large, leur donnant une motivation supplémentaire pour se lancer, et leur proposant techniques, méthodes et réflexions pour le faire. Mais il laisse à chacun le soin de construire son action en venant piocher. Louis Espinassous se situe hors et parfois contre les modes. A l’époque où triomphent images virtuelles, outils sophistiqués, projets prêts à l’emploi, il prend le parti du terrain, de l’activité, de la responsabilisation de l’éducateur. Tout au long de l’ouvrage, il distille des “ graines de pissenlit ” qui sonnent toujours très juste dans le concert actuel de l’éducation à l’environnement (les lecteurs de VEN en avaient eu la primeur dans le dossier EEE de 1993).
“ Pistes ” s’organise en deux grandes parties.
“ Des idées pour découvrir ” foisonnent d’approches diverses et complémentaires pour la découverte. Chaque fois des activités possibles sont présentées, des références données. Toutes les “ valeurs sûres ” y figurent.
“ Construire la découverte ” est plus méthodique. La démarche de projet y est centrale, illustrée par des expériences en club, classe, CVL ou stage BAFA. Autant d’invitations du genre “ puisqu’ils l’ont fait c’est possible ” (à noter une dimension plus personnelle auprès des publics handicapés). L’action n’est pas nécessairement solitaire, comme le rappelle l’auteur, acteur du réseau Ecole et Nature, en livrant de nombreuses et utiles clés “ pour ici, pour ailleurs, pour partout ”.
S’il fallait reprocher quelque chose à “Pistes”, ce serait sans doute l’envers de ce qui fait son intérêt, sa force. “Pistes” est très lié à l’expérience concrète de l’auteur, on ne sera donc pas étonné d’y retrouver l’empreinte forte de la nature, voire de la montagne (accentuée par l’illustration) mais “ Pistes ” reste un outil tout terrain indispensable. Des “ livres de fonctionnaires ” comme cela, on en redemande !

Jean-Louis Colombiès


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)