Si...
Hubert Ben Kemoun, illustré par Frédéric Rébéna, Éditions Tourbillon, 2003

... un autre pour sourire
C’est bien connu avec des Si on mettrait Paris en bouteille et si ma tante... j’arrête là puisque de toute façon les « si » n’aiment pas les « rai ».
En tout cas, ce livre lui n’hésite pas et nous sert des Si à toutes les pages, et ceSi dès la première : « Si monsieur Boniface, le voisin de mon grand-père et de ma grand-mère, n’était pas allé à la pêche... » De Sirconstance en Sirconstance, c’est le fil de la vie qui se déroule, le destin qui vient frapper à la porte. Monsieur Boniface tombe à l’eau et perd sa botte. La voici au pied d’un épouvantail. L’épouvantail épouvante et le merle moqueur change de cerisier... marabout de ficelle, selle de cheval... ainsi va la vie et me voici moi, parce que la botte de monsieur Boniface a poussé papa dans les bras de l’infirmière. C’est à ni rien comprendre, non ? Si !

Laurent Michel


© Site officiel des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active)