Revue d’expression politique et pédagogique, elle traite de l’Éducation nouvelle dans divers champs d’intervention : l’enfance, les pratiques éducatives et culturelles, la rencontre interculturelle à l’école, au collège, dans le quartier, la ville en France et dans le monde. Ces questions font tour à tour l’objet d’un dossier. Pédagogues, chercheurs et praticiens y croisent leurs réflexions.

Les Numéros :
Du numéro 77(1996) au numéro 536(2010) - Avec bon de commande

ci dessous : les numéros depuis 2010 (Commander en ligne sur publications.cemea-formation.com)


mars 2019
VEN 573 - Accueillir et former des publics fragilisés

Les Ceméa sont inscrits dans le champ du social depuis leur création. Mais qu’entend-on par « social » ? Là est toute la question, qui fait souvent débat d’ailleurs au sein du mouvement. Mais comme le disait Jacques Ladsous*, « le social est partout ».



juillet 2019
VEN 574 - Une autre idée de la culture -

Écouter, chanter, regarder, lire, jouer, écrire, s’exprimer… Se découvrir et découvrir l’autre et ses différences dans cet espace commun qu’est la culture. Ce dossier nous invite à regarder autrement cette globalité active. Il s’appuie sur des réalités concrètes et sociales, nous faisant partager des actions pédagogiques menées avec des grands et des petits. Des textes nous amènent également à réfléchir sur la littérature, les séries pour la jeunesse et leur évolution, sur l’acte de lire et le partage de ce savoir et de cet objet de désir et de plaisir. Les verbes lire et écrire se conjuguent mal à l’impératif, ou il sont alors vidés d’une partie de leur sens le plus intime… Des réflexions qui nous interrogent sur le politiquement correct que font peser les adultes sur les enfants à propos de la lecture : « Il faut lire ! Et lire la « bonne » littérature… » car si la culture est un élément d’émancipation et d’épanouissement, elle peut être instrumentalisée et devenir une forme de pouvoir sur les autres, qu’ils soient en situation de faiblesse ou pas. Une réalité à ne pas oublier. La lecture est un projet, un projet global qui va bien au-delà du simple fait d’ouvrir un livre. Après avoir emprunté les sentiers qui conduisent des jeux symboliques au jeu de théâtre puis sur les pentes escarpées de la direction d’orchestre, ce dossier nous entraîne également sur des chemins que l’on n’a pas toujours l’habitude d’associer à la culture. Comme le jeu, qui par sa richesse et son universalité traverse le temps et l’espace et permet un partage de réflexion, d’actions et de valeurs. La culture se transmet bien entendu dans les musées et les salles de concert, au théâtre… mais pas seulement. Elle se construit aussi dans les cours de récréation, ou autour du plateau d’un jeu de société. Un jeu, c’est une histoire, des références, des stratégies et un vecteur, qui permet de se construire et de bâtir un référentiel intellectuel et émotionnel commun. Un dossier simplement pour rappeler que la culture est multiple et qu’elle s’adresse à tous et à toutes.


Ici, Pour une commande en ligne


5 janvier 2011
VEN n°541 - Pratiques de pédagogie interculturelle Démarches éducatives ici et ailleurs - janvier 2011

A travers leurs actions de formation, les Ceméa revendiquent en France une
approche pluraliste des pratiques pédagogiques co-construites avec ses partenaires
européens, africains, du Proche-Orient, indiens, de l’Amérique (Nord et Sud).
Cette conception promeut l’échange interculturel à tout niveau – rencontre de
jeunes, formations des professionnels de l’éducation formelle et non formelle,
expériences individuelles en stage ou volontariat hors de l’Hexagone.
Notre dossier s’intéresse aux pratiques de pédagogie interculturelle1. Il présente
des démarches éducatives d’ici et d’ailleurs et interroge en quoi les méthodes
expérimentées sont intégrées ou influent sur nos pratiques pédagogiques et des
projets éducatifs. La visée reste identique : que l’émancipation des personnes soit
la prise de conscience en leurs capacités vers le respect, voire l’acceptation plus
grande de l’altérité. Un engagement complexe qui reste pour tous les éducateurs,
formateurs et animateurs un défi stimulant.

Dossier coordonné
pour l’équipe
DPPREI par Katia
Sporbert.



A VOIR EGALEMENT

LIRE-VOIR ENTENDRE

Ici, Pour une commande en ligne


1er novembre 2010
VEN n° 540 Vers une société moins éducatrices ?

Allons-nous vers une société moins éducatrice ou vers une société « éducastratrice », vers une société plus sécuritaire, plus répressive, de protection contre la jeunesse ?
Allons-nous vers une judiciarisation de l’éducation, vers un transfert sur l’espace privé du pacte républicain, transfert dont chaque citoyen devrait se sentir porteur ? Allons-nous vers une privatisation, un éclatement des acquis éducatifs et sociaux de la république au nom de la démocratie ? L’école continue d’être dévalorisée en tant qu’institution de service public d’éducation. La crise continue d’exacerber les difficultés
économiques de plus en plus de familles avec les conséquences que le manque de res¬
sources économiques implique sur leurs conditions de vie et les relations en leur sein. Ces questions confrontent des modèles de société bien distincts, voire très opposés.
Pour attiser le débat, nous avons choisi de réunir trois articles, très différents dans leurs contenus, écrits par un politologue, un sociologue et un psychanalyste. Trois approches
singulières et pourtant très complémentaires qui reprennent et poursuivent chacune à leur manière la question permanente pour les Cemea, ré-ouverte encore récemment dans le numéro de juillet par Alain Gheno et André Sirota, des stratégies éducatives
à mettre en œuvre par notre mouvement et des conditions à réunir pour que des rela¬
tions humaines, des relations éducatives, des espaces d’émancipation et d’engagement soient possibles aujourd’hui dans notre société.
Complémentaires, elles le sont aussi par les lectures et observations différenciées qu’elles donnent de la société, de l’implosion de notre contrat social, de notre aliénation et de la responsabilité du monde des adultes. Quelle place voulons-nous pour l’éducation et quelle éducation dans nos sociétés développées où la logique de marché, de l’échange économique et l’individualisme prévalent désormais sur l’échange social et la solida¬rité, sur l’égalité d’accès et d’exercices des droits, interrogent son utilité et voudraient imposer des limites à leur légitimité ? Alors l’enfance, l’adolescence sont-elles toujours
des valeurs d’humanité d’actualité ? Et l’éducatif est-il toujours une cause nationale ou devient-il une injonction soi-disant sociale faite aux parents de devoir enfin se conduire en adultes lucides et responsables et non plus seulement en consommateurs bêtes et obéissants ? .



A VOIR EGALEMENT

LIRE-VOIR ENTENDRE

Ici, Pour une commande en ligne


21 septembre 2010
VEN n° 539 Education et mixités

Education et mixités est le thème de ce dossier. Il s’appuie en partie sur les tables
rondes et débats organisés lors du cinquième festival national du Film d’Education
d’Evreux, centré sur cette question complexe.
Dans leur présentation, on lisait : « [...] Il s’agit là, en s’aidant de la contribution
d’universitaires - chercheurs, historiens, sociologues, philosophes - et des per¬
sonnalités et acteurs de terrain, de s’intéresser voire de s’affronter aux problé¬
matiques posées à l’éducation par toutes les diversités de notre société : les
différences culturelles, religieuses, sociales, sexuelles... »
Se dire ce qu’il en est des différents types de mixités qui coexistent, s’ignorent,
rivalisent dans la France d’aujourd’hui.
En quoi pluralité, multiplicité, hétérogénéité seraient-elles une force et une
richesse ? En quoi seraient-elles sources d’incompréhensions, de tensions, de
difficultés ?
Quelle adéquation entre les codes, les convenances, les coutumes, les usages
des uns et des autres d’une part et la loi commune d’autre part ?
Quel équilibre entre l’acculturation, laquelle serait alors un gain, un progrès et
la déculturation qui serait alors une dégradation, une perte, voire un abandon
de l’identité et de certaines normes culturelles ?
Ou encore, exemple essentiel, comment réussir le passage de la langue de départ
à la langue française, comment s’approprier et maîtriser le rapport au savoir,
à l’école, au monde social ? Et plus largement, peut-on oser la réflexion sur les deux logiques : celle des universalistes (des « tradition na listes » stigmatise-t-on
parfois) qui veulent un corps de valeurs propres à l’homme, et celle des multi¬
culturalistes (des « communautaristes » stigmatise-t-on parfois) où l’homme est
défini par sa communauté, ses racines, ses traditions ?

Dossier"Education et mixités" coordonné par Jean François,
Jac Manceau, Philippe Lebailly



A VOIR EGALEMENT

LIRE-VOIR ENTENDRE

Ici, Pour une commande en ligne


1er juin 2010
VEN n° 538 Construire des ambitions militantes

Après soixante-treize ans d’existence, nous allons organiser à Aix-en-Provence
notre dixième congrès, à quelques kilomètres du village de Beaurecueil, où a eu lieu
le premier stage de formation pour le personnel des colonies de vacances, en avril
1937.*... Face à des choix politiques qui creusent les inégalités, qui fragilisent les liens sociaux,
qui favorisent les exclusions, les discriminations et la xénophobie, qui créent du pessimisme
et du repli sur soi, les analyses et les propositions des Ceméa sur ces grands
thèmes peuvent être des éléments qui contribuent à des résistances collectives et
à des alternatives citoyennes.



A VOIR EGALEMENT

LIRE-VOIR ENTENDRE
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
REN 2018 Valras
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Politiques sociales
Pratiques culturelles
MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN