L’homme promenade

Jean Broustra


Édition confluences, roman,
143 p.


La bande annonce « Écriture et folie ».
Comment parler de ce roman qui nous promène dans la vie hallucinée de cet homme qui pourrait être chacun d’entre nous ?
Maxime Duroc naît dans un milieu modeste, sans ambitions, au train-train routinier, et pourtant il porte en lui ce désir de dépassement, ce vertige d’être quelqu’un que personne, il le sait bien - ni ses parents, ni sa sœur et son beau-frère - ne peut l’aider à trouver. Entre cette petite vie bien rangée, où chacun est bien noté, estimé par l’entourage, et l’ambition qui le dévore, il y a un trou, un trou d’autant plus grand qu’ayant perdu l’usage d’un bras dans un accident de voiture, il sent autour de lui des regards de compassion dont il se serait fort bien passé.
Tout au plus peut-il s’évader de lui-même quand il va chez sa grand-mère qui raconte les péripéties de son mari, capitaine au long cours, ou quand, pour échapper à la monotonie des jours, il s’évade par les toits pour aboutir à la fenêtre de cette « originale » qui lui fait découvrir l’émotion musicale. Tout au plus sent-il aussi ce dépassement dans l’œil brillant de son père qui sait passer de longues heures à pourchasser l’omble chevalier maligne, pour l’amener avec fierté sur la table familiale.
Sa petite vie l’attend, vie de fonctionnaire municipal, préposé aux parkings, auprès d’Anne, la fleuriste, avec laquelle il fait l’amour de temps en temps, et que sa mère voudrait bien le voir épouser.
Mais voilà, les parkings accueillent des voitures, et les voitures, cela peut faire rêver, surtout quand leurs occupantes sont particulièrement élégantes. Comment se rendre intéressant pour cette propriétaire de la belle voiture qu’il vient de pénaliser - qui appartient à Brigitte, à moins que ce ne soit à la femme en noir. Alors, il se met à écrire, à raconter, ce qu’il vit, ce qu’il espère. L’écriture est une évasion, une fuite, qui le conduit à disparaître, tandis que les personnages qu’il côtoie habituellement lui apparaissent changés. Ils font partie d’un nouvel univers dans lequel il s’empêtre, à moins qu’il ne s’en délecte, au cours d’une aventure de quelques jours, où il va se sentir autre, c’est-à-dire quelqu’un, quelqu’un qui intéresse, quelqu’un qui interpelle, quelqu’un qui fait vibrer, craindre, sourire... jusqu’au moment où on le retrouve épuisé, et où on le conduit à l’hôpital le plus proche.
Là, il continuera à écrire avec l’aide de son psychiatre, et sa promenade se prolongera dans cette écriture d’un épisode fabuleux.
Qui de nous n’a vécu ces moments où nous sommes un autre, celui qu’on voudrait devenir ? Le fou irait-il plus loin que chacun d’entre nous, en donnant libre cours à ce désir, jusqu’à se voir exclu de l’ordinaire des hommes ? Au moins pour un temps... car Maxime retrouvera sa mère, Anne, et ses parcmètres... jusqu’à la prochaine évasion ?

JACQUES LADSOUS



Tous les articles de :
  • Jacques Ladsous

  • 31/05/2006
    La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    REN 2018 Valras
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Fiches d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2018
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles
    MÉDIAS, ÉDUCATION CRITIQUE et ENGAGEMENT CITOYEN