Ceméa de Haute-Normandie : Une expérimentation dans la Manche


Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : L’animation, engagement volontaire
et action professionnelle

Quand des militants des Ceméa de Haute-Normandie font le pari de faire vivre les valeurs et les démarches défendues
par leur mouvement, cela donne une expérimentation dans la Manche (Gouville sur Mer), dans un centre permanent de
la Ligue de l’Enseignement, avec une vingtaine d’animateurs, une équipe de direction composée de trois responsables
de stage, pour 120 enfants par semaine. Tout part donc de l’envie de mettre en pratique les aspects défendus dans les
stages BAFA et BAFD, d’être cohérents dans le discours face aux futurs animateurs ou directeurs de séjours, de continuer
à progresser personnellement et techniquement dans ce milieu inépuisable en situations humaines qu’est l’animation
volontaire !


Dans la pratique, c’est prendre le temps de construire le projet pédagogique et d’aménager avec l’équipe en amont, de
construire des démarches pédagogiques favorisant l’expression des envies et l’élaboration de projets d’enfants, permettant
de prendre le temps d’être en vacances, de faire vivre le collectif sans étouffer les projets individuels ou de petits groupes
d’enfants.

C’est aussi convaincre les personnels en place à l’année qu’il est possible de faire autrement pour le bien être des enfants,
tant dans l’organisation des salles de restauration, dans les horaires de petit-déjeuner, dans la gestion des imprévus. C’est
négocier avec les prestataires de services pour que les enfants puissent profiter et non subir des activités imposées dans
leur séjour au détriment du repos et des envies.

En tant que formateurs, c’est accompagner une équipe, plus ou moins expérimentée, en permettant à chaque animateur
de trouver sa place, de continuer à se former, tant dans le travail d’équipe que dans l’organisation de la vie quotidienne
et des activités.

C’est enfin recréer des liens avec une autre association d’éducation populaire du territoire normand, participer à l’évolution
du fonctionnement d’une de ses structures et chercher avec lui une cohérence entre un projet éducatif et des
pratiques pédagogiques.

L’équipe de direction et d’animation a ainsi été réaffirmée dans ses choix éducatifs et pédagogiques. Les personnes pourront
s’appuyer sur cette expérience pour continuer à faire progresser les valeurs de l’éducation nouvelle dans l’éducation
populaire et l’animation volontaire.

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : L’animation, engagement volontaire
et action professionnelle




02/11/2016
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles