CINÉMA et éducation populaire
Ceméa de Mayotte : à Mayotte, un levier pour lutter contre les stéréotypes et pour l’égalité


Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Les Ceméa, un mouvement d’éducation nouvelle et de recherche pédagogique

Le cadre d’un projet soutenu par le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse, les Ceméa
de Mayotte ont réalisé deux films en mobilisant les jeunes eux-mêmes et les publics en formation
et inscrit une séance spécifique dans l’édition mahoraise du Festival du film d’éducation.


- « Nari zi hadissi » ou « parlons-en ». Ce film parle de grossesse précoce, de regards différents
portés sur des enfants suivant les représentations que nous en avons. Il fait suite à des
échanges sur la question parentale - comment les parents dialoguent avec leurs filles – les représentations
(fille sage, fille moins sage). Ce film a donc été à la fois un outil pour la réflexion de ces
animateurs et un outil utile dans des animations avec des jeunes ou des parents. 18 stagiaires ont
participé à ce projet.
- « Wusawa Ndrolani » ou « La parité dans le couple » qui fait suite à des échanges sur l’égalité Filles/
Garçons et des stéréotypes bien ancrés dans la transmission familiale et sociale (culture et tradition)
et admise par des jeunes adultes aujourd’hui. Là encore un travail a été engagé en préalable sur la
réflexion de sujets qui pouvaient « cliver » ou faire débat. L’idée de l’activité de loisir des filles est
venue. Le réalisateur de documentaire François Xavier Drouet, présent sur place, a aidé l’équipe à reformuler
les idées et amené la proposition de trois histoires croisées afin de ne pas être dans une (seule)
vision simpliste, des nuances ont été apportées, des réactions différentes ont été mises en avant. Ce
film a donc été l’occasion de déconstruire des stéréotypes, d’analyser des réactions ou positions... Il
est aussi un outil utile dans les interventions (formation, animation). 16 jeunes ont participé à cette
réalisation.
- Lors du Festival du film d’éducation, 35 stagiaires instituteurs ont participé à la préparation et ont
choisi « Ladies Turn », un film qui relate l’épopée de footballeuses, au Sénégal, qui veulent organiser
un championnat et se retrouvent en face d’un monde d’hommes. C’est un film qui a soulevé un certain
nombre de questions sur la question d’égalité filles/garçons ici à Mayotte, la condition féminine, les
violences, ... et ce qui peut ou doit être fait dans le monde de l’éducation. 126 jeunes ont participé
à la séance suivie de débats riches.

Ce texte est issu du Rapport d’activité 2015 adopté à l’AG 2016 : Les Ceméa, un mouvement d’éducation nouvelle et de recherche pédagogique




03/11/2016
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles