Revue spécialement destinée aux animateurs et directeurs de centre de vacances et de loisirs. Son contenu s’adresse également aux enseignants qui préparent leurs classes de découverte. Chaque numéro propose des fiches d’activité, des conseils techniques et présente des informations sur la connaissance des publics ainsi que des comptes rendus d’expériences variées. Différents sujets de réflexion sont régulièrement abordés pour permettre de préparer son séjour et de se préparer à travailler avec des enfants : rythmes de vie, structuration de la vie collective, vie de groupe...

Les Numéros :
Du numéro 17(1997) au numéro 68(2010) - Avec bon de commande

ci dessous : les numéros depuis 2010 (Commander en ligne sur publications.cemea-formation.com)


avril 2016
Cahiers de l’animation n°94 "Animer le Périscolaire"

La réforme des rythmes scolaires a accéléré ce processus et la prise en charge de ces besoins par les communes s’est quasi généralisée avec la mise en oeuvre des projets éducatifs territoriaux.. La route est encore longue pour faire des temps périscolaires de véritables temps éducatifs reconnus en tant que tels. Les besoins de formation sont importants pour qualifier les personnels d’animation. La réflexion et la co-action éducative doivent aussi s’intensifier pour mettre en oeuvre un projet partagé entre enseignants et animateurs, pour faire des temps périscolaires d’épanouissants temps libres de loisirs collectifs.

Il représente, aujourd’hui, une solution de formation mieux adaptée que le Bafa pour les animateurs en poste dans le périscolaire. En 2014 et 2015, ce sont 1500 personnes qui ont été certifiées

Le cahier central recense quelques propositions simples et stimulantes pour fabriquer ses carnets de notes, de voyage, de mots, de chant, de croquis… à investir selon son projet et sa personnalité



janvier 2016
Le dernier Numéro des cahiers de l’Animation (N°93) - Environnement Urbain

Longtemps nous avons tourné le dos à la ville. Partir en colonie c’était d’abord quitter les miasmes de la ville pour le bon air. Les questions d’environnement se limitaient à la protection de la nature. Une approche plus globale des problèmes environnementaux et l’ampleur du phénomène urbain nous ramènent en ville. Pour beaucoup d’entre-nous, s’intéresser à l’environnement urbain c’est s’intéresser à son quotidien. Et quoi de mieux pour cela que d’arpenter la ville le nez au vent ? La pratique d’activités sera l’occasion d’orienter la découverte, de mettre en éveil tel ou tel sens, d’utiliser un outil ou un instrument pour aiguiser le regard. C’est à partir de cette matière sensible que des questions se poseront, que l’étude pourra s’envisager. Cette démarche s’incarne dans une dynamique de la sortie, hors les murs, que ce soit au centre de loisirs ou à l’école.

Comment s’emparent-ils des aires de jeux ou détournent-ils les aménagements urbains pour en faire un terrain de jeu ?

Le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a mis en oeuvre plusieurs pistes de rénovation pour simplifier et harmoniser les diplômes de la filière, du BPJEPS au DESJEPS.

Le cahier central propose le récit à deux voix d’une sortie en refuge avec un groupe d’enfants. Quels regards différents, croisés et complémentaires portent un directeur et une animatrice sur celle-ci ?Qu’ont-ils vécu de commun et de différent ?




CA N°92 - Animation et consommation

Parler de consommation dans les milieux de l’animation, c’est souvent aborder des rivages ambigus. La consommation est recherchée et vantée pour son potentiel de réalisation quand il s’agit de permettre l’accès aux biens et aux pratiques culturelles. Elle est déplorée quand il s’agit de qualifier des pratiques déliées de toute mise en perspective éducative ou émancipatrice, les fameuses « activités de conso ». Sur le terrain, c’est bien souvent à l’occasion des pratiques du quotidien – manger, se divertir, se cultiver, se faire plaisir... – que les éducateurs de tous poils pourront aider à décrypter les rouages de la société de consommation, à faire des choix conscientisés, des plus modestes avec son argent de poche à ceux qui engagent le collectif et, partant, permettent une lecture critique du monde dans lequel nous vivons.

La nouvelle réglementation du Bafa et du Bafd ne va pas « révolutionner » les formations à l’animation volontaire.

L’argent de poche n’est pas un petit sujet pour l’enfant qui le reçoit. Quel capital de possibles et de promesses de consommer ! Quel pouvoir pour un enfant que ces 4 sous reçus à l’occasion d’un départ en séjour ! Que de questions pour les adultes qui les encadrent !

Les activités équestres sont d’abord l’occasion d’une relation particulière, forte, entre l’enfant et le cheval. Le cahier central nous propose une série de témoignages à travers lesquels, plus que la technicité de l’activité. la relation éducative est au coeur des situations décrites..




Cahiers de l’Animation N°91 - Animation & Consommation -

D’abord il y eut les intentions et les actes. Faire partir les enfants en vacances. Permettre la découverte : de l’autre, des autres, de l’ailleurs, d’activités culturelles, sportives... à l’occasion des congés scolaires. On connaît l’histoire, c’est ce que l’on appelait les patronages, les colonies de vacances... les ancêtres des ACM d’aujourd’hui. En se retournant sur cette histoire, des observateurs ont qualifié d’animation volontaire l’engagement des acteurs pour dire les faits mais aussi le projet. Un engagement, un enthousiasme mis au service d’un projet d’Éducation populaire. Un engagement librement consenti, rendu possible et reconnu par une indemnité. Dans un champ de l’animation profondément renouvelé par le fait professionnel, chamboulé par le développement des accueils périscolaires, il y a nécessité à re-penser et instituer le cadre. Pour ne pas confondre engagement occasionnel et précarité, pour distinguer formation pour un engagement et reconnaissance professionnelle. Pour permettre l’engagement et l’initiative sociale.

Le volontariat est un mode de participation original. Dans ce cadre, s’occuper d’enfants en collectivité, lors de temps de loisirs et de vacances est une expérience précieuse, pour la construction du sens collectif.

La pêche à pied est parfois questionnée quant à son impact sur le milieu. Mais pour quelles alternatives ? La découverte du vivant est-elle plus pertinente par des livres ? Autant de questions prétextes pour revisiter une activité traditionnelle de la découverte du milieu.

Bidon, pneu, chambre à air, palette... sont des matériaux intermédiaires destinés à contenir, transporter. Le cahier central témoigne de possibles réutilisations pour fabriquer des éléments de mobilier.

SOMMAIRE

    Animation enjeux actuels
  • Le Bafa écartelé Fabrice Deboeuf
  • Le champ du signe Alain Gheno
  • Le volontariat chez les pompiers Laurent Michel
  • Volontaire ou supplétif ? Olivier Ivanoff
    Cahier Central
  • Détourner, aménagerGroupe activités manuelles Ceméa Pays de la Loire
    Pratiques pédagogiques
  • Récit d’une aventure Hélène Hamon
  • Repenser la pêche à pied Stéphane Bertrand
  • Reportage photo Olivier Ivanoff
    Fiche technique
  • Entropy, jeu britanniqueMichel Boutin
    Publications
  • Les Cahiers, ont aimé E. Planchin, O. Ivanoff
  • Bédé
  • Vers de grandes chosesO. Ivanoff, Mai-Lan



Les cahiers de l’Animation N°90 - lecture en liberté

Depuis plusieurs mois, nous avions envisagé de consacrer ce numéro à la littérature de jeunesse. Prédominait le désir de réfléchir à la place du livre et de la lecture dans les structures collectives de loisirs et de vacances, de témoigner et partager nos pratiques : coin lecture, lecture à haute voix, le livre comme point de départ pour d’autres activités : théâtre, marionnettes, fabrication de livres…. L’actualité du début d’année nous a rattrapé, sans ménagement, violemment. Les attentats de janvier dernier, plus particulièrement contre la rédaction de Charlie Hebdo, constituent au-delà des meurtres une atteinte à la liberté d’expression. Ils donnent une autre résonance à ce numéro sur la lecture et nous font mesurer à sa juste valeur le potentiel libérateur et subversif du « lire » et de « l’écrire ».
Le Cahier central propose de nous initier à la technique du kamishibaï. Mais entre les rêves de robinsonnade des animateurs et les appréhensions de jeunes urbains, il y a un pas à franchir qu’il faut savoir accompagner pour que le séjour ne se transforme pas en épreuve..

Partir en camping avec de jeunes urbains peut constituer une véritable aventure.Qui essaie de les comprendre s’aperçoit que leurs mécanismes de fonctionnement sont au moins aussi complexes que ceux du moteur à explosion.Provoquant le déploiement de la personnalité des pratiquants, les jeux, eux aussi, possèdent leur noblesse.

Les évolutions actuelles des pratiques de loisirs, notamment en matière d’activités physiques,. valorisent les prestations encadrées dans des milieux les plus aménagés au détriment des pratiques autonomes.. Même quand des possibilités sont mises en place, à l’image des parcours blancs d’escalade en forêt de Fontainebleau, la pratique est confrontée à de puissants blocages symboliques et sociologiques.





Cahier de l’animation n°89 - Jardin, Outil d’animation

Jardins partagés, jardins familiaux, jardins d’insertion... On en trouve au pied des immeubles, dans des écoles, des centres de loisirs.À l’initiative de collectifs d’habitants, d’acteurs municipaux ou associatifs, ces jardins rencontrent un écho certain. Sans doute parce qu’ils sont au carrefour de différentes préoccupations prégnantes : le souci de son alimentation, la possibilité d’une auto-production, le besoin de nature, l’occasion d’une activité manuelle de plein air, une activité concrète, une activité individuelle mais inscrite dans le social, qui permet la rencontre et la co-action… .Qu’il soit à dominante sociale ou pédagogique, le jardinage est une activité très riche qui, à plus d’un titre, intéresse les animateurs, jardiniers du vivre-ensemble. .

Des pistes pour une approche sensible, plastique de la promenade,à faire sur site ou au retour à l’atelier. Récolter, prélever, assembler et mettre en valeur des éléments naturels.Garder des traces des paysages par le dessin, relever les textures des matériaux par la prise d’empreintes.

Et si les enfants pouvaient s’initier à la grimpe de rochers sans trop de difficultés... et surtout sans matériel ni encadrement particulier ?Des circuits balisés en forêt de Fontainebleau permettent cette découverte

Refuge ou bivouac ?. Les sessions d’approfondissement Montagne du Bafa sont l’occasion de tenter l’expérience d’une nuitée en montagne.Aventure collective riche, la nuit en refuge et le bivouac en extérieur présentent cependant des enjeux éducatifs différents


Il y a au total 25 articles, cette page en affiche 4
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 11 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
[()] [()] [()] [()]
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2016
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles