Retrouvez quelques textes, classés ici par thèmes, qui sont essentiels pour la compréhension de l’histoire, des principes et des actions des Ceméa depuis plus de 70 ans.

  • Origine et idées de base de l’Education nouvelle
    Éducation toujours nouvelle succède à l’histoire du mouvement de l’Éducation nouvelle en France que nous a conté laurent Gutierrez pendant trois ans et dont on peut poursuivre la lecture sur le site1. Cette nouvelle rubrique proposera la découverte ou peut-être la relecture de (...)| Lire la suite
  • Quelques réflexions sur le besoin d’expression
    Une réflexion de Gisèle de Failly sur le besoin d’expression offre un excellent exemple des synthèses qu’ont opérées les Ceméa à partir de divers courants de la pensée scientifique et pédagogique contemporaine.| Lire la suite
  • Les principes qui guident l’action des Ceméa
    Les interventions des Ceméa impliquent une démarche qui associe, et la détermination de faire, d’expérimenter, et le souci constant de réfléchir sur leurs propres pratiques.| Lire la suite
  • L’Agir
    Ce texte provient d’une conférence de Tony Lainé. C’est un plaidoyer pour les activités manuelles dans le but de redonner un sens aux choses matérielles, au travail de l’homme, à ses productions ; ce qui doit inspirer notre démarche auprès des enfants afin qu’ils agissent sur le monde, comme sur eux-mêmes.| Lire la suite
  • Naissance et développement des Ceméa
    Par Gisèle de Failly. "S’il avait été difficile de naître, il serait plus difficile encore de grandir".| Lire la suite
  • Les Ceméa dans l’Education populaire
    « Education populaire » et émancipation de la personne sont deux démarches, deux finalités qui vont de pair, animées par la même volonté politique de permettre au plus grand nombre l’accès à la culture, aux responsabilités collectives, aux fraternités proches et lointaines, à l’exercice de la démocratie comme partage des pouvoirs... Autant de valeurs promues par les mouvements d’Education populaire.| Lire la suite
  • Les Ceméa dans l’école : l’expérience de Boulogne
    Aymée Niox-Château et Blanche Harvaux étaient enseignantes du secondaire, instructrices des Ceméa. C’est à elles qu’a été confiée la direction de la nouvelle école de Boulogne créée en 1947 par les Ceméa. Elles exposent dans le livre « L’école nouvelle » comment les idées des Ceméa peuvent s’appliquer à l’école.| Lire la suite
  • L’Éducation nouvelle
    Par Roger Cousinet, créateur de l’École Nouvelle de la Source à Meudon, auteur de plusieurs livres, dont un sur l’histoire de l’éducation nouvelle| Lire la suite
  • Théories et pratiques en Éducation nouvelle
    Extrait du numéro anniversaire de Vers l’Éducation nouvelle, 477-478 décembre 1996, par Jean françois.| Lire la suite
  • Éducation nouvelle : problèmes idéologiques et philosophiques
    Intervention de Francine Best lors d’une semaine d’étude en 1979| Lire la suite
  • La parole de l’enfant et du jeune à l’école
    Texte de Maurice Mazalto, a été ingénieur, enseignant, proviseur ; membre actif des Ceméa, il est aussi l’Auteur de Architecture scolaire et réussite éducative| Lire la suite
  • Consommations médiatiques des jeunes, un double enjeu d’éducation et de régulation
    Plus de 25 ans après « Grünwald , », la question de l’éducation aux médias nécessite un élargissement de la réflexion et ne doit pas interroger le seul champ éducatif. Les enjeux sont des enjeux de société, de démocratie, de droit des (...)| Lire la suite
  • L’éducation à l’environnement
    « Notre action est menée en contact étroit avec la réalité. Le milieu de vie joue un rôle capital dans le développement de l’individu. » Gisèle de Failly, co-fondatrice des Ceméa rappelle ici l’ancrage historique et l’actualité de cette conception de la place de l’homme, citoyen, dans ses relations avec la planète. En 1993, les Ceméa, mouvement d’éducation nouvelle, se sont réinterrogés, après le sommet de Rio, sur les grandes questions qui traversent l’éducation à l’environnement et les valeurs fortes qui doivent fonder toute action éducative. Qu’en est-il aujourd’hui ?| Lire la suite
  • Les jeunes et les médias un enjeu public majeur
    Jeunes et médias, jeunes et écrans, derrière cette relation se profile l’activité dominante des enfants et des jeunes, dans leurs temps de loisirs. De six à huit heures par jour si l’on prend en compte aussi bien les pratiques liées aux supports écrits qu’audiovisuels ou multimédias. Certes cette consommation n’est pas que mono-centrée, elle est aussi assez souvent en usage « tapisserie » et différente en terme d’implication, selon que les médias sont des pull ou push medias. Avant de réfléchir et de poser quelques pistes, à partir de nos pratiques de mouvement d’éducation nouvelle, sur la problématique protection/éducation, il nous semble utile de regarder comment cette relation enfants, jeunes, écrans et médias fonctionne, pour bien la comprendre et donc agir, et de rappeler les fondements de toute éducation aux médias.| Lire la suite
  • Actes de connaissance et espaces culturels intermédiaires
    Devant l’allongement de la durée de formation initiale, préalable à l’entrée dans la vie adulte et professionnelle, devant l’incertitude lancinante d’y parvenir, devant l’ampleur des tiraillements inter-culturels, enfin devant les difficultés d’aménager une (...)| Lire la suite
  • L’influence du cadre de vie sur l’épanouissement de l’enfant
    Le cadre de vie est un des milieux de vie des enfants qu’on ne peut pas séparer d’un ensemble. Pour en mesurer l’influence, plaçons-nous à la fois dans le domaine des centres de vacances, mais aussi dans celui des centres de loisirs. Examinons les sites, la construction, les (...)| Lire la suite
  • Apport des activités physiques à l’éducation globale de l’enfant
    L’éducation physique est une mal-aimée ; beaucoup s’offrent à l’étreindre, mais c’est souvent pour mieux l’étouffer. L’histoire de la pratique des activités physiques au cours des siècles révèle une continuelle main-mise à son égard de la part de secteurs qui lui sont étrangers. D’entrée de jeu, l’armée. Le gymnase et le terrain de sport étaient avant tout une pépinière de soldats. Préparation physique a longtemps signifié préparation militaire. Et les grands mouvements favorables à la pratique sportive et au retour à la rusticité naturelle ont souvent traversé l’Histoire tel un fer de lance. Le javelot préparait le Chassepot à faire merveille. On le devine : l’énoncer, c’est déjà le dénoncer. La médecine elle aussi a imposé ses diktats. Dans une perspective certes généreuse, elle a vu dans l’exercice physique un moyen d’assurer et d’entretenir la santé. Le corps devenait une machine composée d’organes complexes, d’un soufflet pulmonaire, d’une pompe cardiaque, d’un réseau d’irrigation, d’un ensemble de rouages qu’il convenait de conserver en bon état. Les activités physiques étaient prescrites sur ordonnance. Le corps ne serait-il qu’un assemblage de leviers osseux et d’appareils, n’est-il qu’une machinerie qu’il convient de redresser, de désintoxiquer et d’oxygéner de façon mécanique par une succession d’exercices analytiques et par une bonne dose de sudation ? La pratique sportive est éducation ; elle n’est pas médication.| Lire la suite
  • L’activité
    Les Ceméa, et le groupe d’étude Activité manuelle d’expression technique et plastique ont consacré de nombreux articles dans la revue, et des livres, à la notion d’activité et au rapport entre activité et culture. Pour illustrer cet article paru dans Les Cahiers de l’animation vacances loisirs, n°33, Robert Lelarge, emprunte ses exemples aux activités manuelles et plastiques.| Lire la suite
  • Les punitions et les sanctions à l’école
    Texte de Maurice Mazalto, proviseur du lycée Jacques Prévert à Pont Audemer (27) ; membre actif du Groupe de pilotage Politiques Éducatives.| Lire la suite
  • L’éducation nouvelle, la citoyenneté et l’école
    Texte de Gérard A. Castellani, AT Provence-Alpes-Côte d’Azur| Lire la suite
  • Formateurs et formés : de la relation éducative à la relation judiciaire
    Texte de Jean François, Département des Politiques Éducatives| Lire la suite
  • L’évolution de la pédagogie
    Présentation d’une façon historique des grands mouvements de la pédagogie (méthode expositive, démonstrative, interrogative, méthodes actives, courant psychosociologique, pédagogie institutionnelle). Ceux-ci montrent que les différentes méthodes peuvent aussi bien être présentées comme des méthodes qui se créent, se constituent par une critique, une opposition à ce qui les précède, que comme en continuité avec ce qui les précède.| Lire la suite
  • La relation de l’enfant et du milieu dans l’œuvre de Wallon
    par le docteur Louis Le Guillant, Médecin-Chef des Hôpitaux Psychiatriques de la Seine| Lire la suite
  • Pédagogie progressiste
    Snyders dans « Pédagogie progressiste », présente l’éducation nouvelle et l’éducation traditionnelle| Lire la suite
  • Le désir d’enseigner
    Monsieur Cl. Baëelto, à travers le « désir d’enseigner » démontre que l’inconscient de l’éducateur est à l’œuvre dans l’action d’Éducation| Lire la suite
  • Quelques citations
    (Citations et extraits de textes d’acteurs de l’éducation nouvelle)| Lire la suite
  • Bibliographie
    (Stage Éducation nouvelle)| Lire la suite
  • Jeu, Jeux et éducation nouvelle
    « La référence au jeu, à l’action libre, est un thème central pour l’Éducation nouvelle. Les raisons en sont à la fois multiples et complémentaires... »| Lire la suite
  • Le jeu avec la loi
    Quand un événement nous interpelle bien fort, nous avons aussitôt envie de parler avec d’autres, à moins que nous ne fermions les oreilles et la bouche, pour oublier, ne pas penser, ne pas nous sentir renvoyés à l’impuissance. Je pense aux actes de violence brute, accomplis (...)| Lire la suite
  • Itinéraires de spectateurs, extrait du n° 501 de Vers l’Éducation nouvelle, Jean-Noël Bruguière
    « Exigeant et exaltant, encombrant et nourrissant, tel est l’héritage « d’Avignon » que se transmettent de génération en génération les centaines de militants qui « ont fait, et font aujourd’hui Avignon ». Dans les années cinquante, la rencontre de Jean Vilar et d’Henri Laborde, délégué général des Ceméa fut celle de deux hommes partageant l’utopie d’un théâtre populaire, un bien offert à tous, comme le gaz et l’électricité... »| Lire la suite
  • Voir, recevoir, réfléchir ensemble
    Ce texte, rédigé en juin 2001, a été publié dans la revue Ven n° 501 et reproduit par la suite dans la revue Alternatives théâtrales numéro double 78-79 consacré au festival d’Avignon, fin 2003. Accompagner d’abord des personnes, pas des productions artistiques. L’accompagnement, pour nous, (militants d’un mouvement d’éducation), c’est d’abord une histoire entre des personnes vivantes. Nous accompagnons des gens. Des spectateurs, auditeurs, visiteurs d’expos : c’est le plus évident ; mais aussi des metteurs en scène, des comédiens, plasticiens, musiciens, poètes, auteurs, conteurs...| Lire la suite
  • La loi et la sanction
    Texte de François Alamichel, Directeur de l’AT Poitou-Charentes.| Lire la suite
  • La créativité de l’enfant
    Dans ce texte, Tony Lainé nous avertissait de ce que pourrait être l’Europe politique sans l’Europe des cultures.| Lire la suite
  • Les punitions
    La punition est-elle éducative ? Ce texte de Gisèle de Failly est extrait d’un livre d’une étonnante actualité : Le Moniteur, la monitrice. Publié pour la première fois en 1955 aux éditions du Scarabée, il a été réédité de nombreuses fois depuis.| Lire la suite
  • La formation du citoyen à l’école
    Intervention prononcée par Philippe Meirieu, lors de la première université de l’éducation nouvelle organisée par les Ceméa en août 1998| Lire la suite
  • Freud anti-pédagogue
    Catherine Millot, psychanalyste Lacanienne montre que la pédagogie et la psychanalyse sont inconciliables| Lire la suite
  • Comment apprendre : les apports de l’éducation nouvelle
    (extrait des Chemins de l’apprentissage, ch. 1, Francine Best)| Lire la suite
  • La notion d’expérience dans les écrits relatifs à l’éducation
    A travers les époques modernes, où se sont développées les idées d’éducation nouvelle, le rôle de l’expérience est apparu d’emblée comme un élément capital que l’on retrouve évoqué aussi bien chez Rousseau au XVIIIème siècle, que chez Washburne vers 1925 ou chez Cousinet (...)| Lire la suite
  • Quelques malentendus à propos de la non-directivité
    Le malentendu essentiel : la non-directivité n’existe pas. Texte d’André Sirota, extrait de la revue "Instructeurs" n° 76 - octobre 1972| Lire la suite


  • La présentation des Ceméa et de leur projet
    Qui sommes-nous ?
    Historique des Ceméa
    Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
    Contactez-nous
    Les Ceméa en action
    Rapports d’activité annuels
    Agenda et évènements
    Collectifs - Agir - Soutenir
    Congrés 2015 - Grenoble
    Prises de position des Ceméa
    Textes et actualités militants
    Groupes d’activités
    Répertoire de ressources (Archives)
    Textes de références
    Les grands pédagogues
    Sélection de sites partenaires
    Textes du journal officiel
    Liens
    Vers l’Education Nouvelle
    Cahiers de l’Animation
    Vie Sociale et Traitements
    Les Nouveautés
    Télécharger
    le catalogue
    Nos archives en téléchargement
    gratuit
    Commander en ligne
    [()] [()] [()] [()]
    BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
    FORMATION ANIMATION Professionnelle
    Desjeps
    Dejeps
    Bpjeps
    Bapaat
    Formation courte
    FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
    Éducation spécialisée
    Moniteur éducateur
    Caferius
    Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
    Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
    CURSUS UNIVERSITAIRE
    SANTE MENTALE 2017
    Dans et autour de l’école
    Europe et International
    Les vacances et les loisirs
    Médias, éducation critique et engagement citoyen
    Politiques sociales
    Pratiques culturelles