Actions Régionales
Languedoc -Roussillon : Formation des Auxilliaires de vie scolaire, 10 Années d’expérience

Un enjeu de société
Depuis la loi de 1975 sur le Handicap, la France
avait rêvé d’un « vivre ensemble » qui serait plus
accompli. Il faudra attendre les lois de 2002 et
2005 pour voir, en France, se développer l’intégration
de jeunes en situation de Handicap sur les
bancs de l’Ecole.
Ainsi sont apparus de nouveaux emplois :
les Auxiliaires de Vie Scolaire, distingués en AVSi
(Individuels) pour l’accompagnement en classe
ordinaire et en AVSco (Collectifs) pour l’accueil des
enfants en classes spécialisées (Primaire, Collège,
Lycée).
Et pourtant on constate des fonctions pérennes
assurées par des emplois précaires. Le métier
existe mais pas la profession.

Une passerelle originale entre
scolaire et médico-social

Les Ceméa Languedoc-Roussillon forts de leur
expérience dans la formation des travailleurs
Sociaux (Moniteurs-Educateurs et Auxiliaires de
Vie Sociale), et de leurs actions avec l’Education
nationale (ateliers relais, délégués élèves, sciences
à l’école,...) ont été associés dès le début à la
formation de ces personnels, aux côtés des PEP
(Pupilles de L’Enseignement Public).
Dès 2001-2002, les Ceméa ont pu former les AVS
en poste, au diplôme du CAFME (Certificat
d’Aptitude Professionnel aux Fonctions de
Moniteur-Educateur), par une formation alors aménagée
en 3 années. Les AVS « Emplois jeunes » d’alors ont donc obtenu
un diplôme qualifiant et leur situation a pu évoluer
dans un emploi dans le secteur médico-social.

Créer un métier qualifié,
un statut

Après quelques années de transition, la formation
est organisée en modules de 60 heures. Deux
objectifs principaux sont visés, en premier lieu,
l’adaptation des AVSi/co à leur poste de travail, et
en second l’acquisition de connaissances « sur et
autour » du secteur médico-social.
A l’issue de la formation, la rédaction d’un écrit
permet d’accéder, tout au long du contrat de 6 ans
d’Assistant d’éducation, à la formation d’Educateur
Spécialisé ou de Moniteur-Educateur.

Une expérience avérée
- 21 stagiaires ont
suivi le cursus complet
pour l’obtention
du diplôme de moniteur
éducateur.
- Depuis 2006, c’est
environ 105 auxiliaires
reçus en formation
par an.
- Pour l’année 2009-
2010, 8 groupes sont
répartis sur l’ensemble
de la région :
Sète, Narbonne,
Nîmes, Montpellier,
Béziers, Mende,
Lodève, Lunel,
Carcassonne.




15/09/2010
La présentation des Ceméa et de leur projet
Qui sommes-nous ?
Historique des Ceméa
Le manifeste (Version 2016) - 12 thématiques
Contactez-nous
Les Ceméa en action
Rapports d’activité annuels
Agenda et évènements
Collectifs - Agir - Soutenir
Congrés 2015 - Grenoble
Prises de position des Ceméa
Textes et actualités militants
Groupes d’activités
Fiches d’activités
Répertoire de ressources (Archives)
Textes de références
Les grands pédagogues
Sélection de sites partenaires
Textes du journal officiel
Liens
Vers l’Education Nouvelle
Cahiers de l’Animation
Vie Sociale et Traitements
Les Nouveautés
Télécharger
le catalogue
Nos archives en téléchargement
gratuit
Commander en ligne
BAFA - BAFD - ANIMATION VOLONTAIRE
FORMATION ANIMATION Professionnelle
Desjeps
Dejeps
Bpjeps
Bapaat
Formation courte
FORMATION PROFESSIONNELLE DU CHAMPS SOCIAL
Éducation spécialisée
Moniteur éducateur
Caferius
Formateur Professionnel d'Adulte - Conseiller en insertion
Préparation au DEAVS, au CAFERUIS, au CAFDES
CURSUS UNIVERSITAIRE
SANTE MENTALE 2017
Dans et autour de l’école
Europe et International
Les vacances et les loisirs
Médias, éducation critique et engagement citoyen
Politiques sociales
Pratiques culturelles